Pourquoi les Français plébiscitent les parcs d'attraction

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Soucieux d'échapper à une actualité sinistre et de se retrouver en famille, les Français sont de plus en plus nombreux à plébisciter les parcs d'attraction pendant leurs vacances.

Il y a plus de monde que l'an dernier dans les parcs d'attractions. 110.000 entrées au Futuroscope depuis le début des vacances, c'est 6% de plus que l'an dernier. On observe aussi de très bons résultats du côté du Puy-du-Fou. Après un démarrage en demi-teinte à cause du mauvais temps au printemps, la situation s'améliore nettement aussi à la Mer de Sable, dans l'Oise. Même constat pour le PAL, le parc animalier de Moulins-sur-Allier, qui a vu son taux de fréquentation bondir ces derniers jours.

Se retrouver. La première raison de cette embellie, c’est que les Français sont très nombreux, cette année, à rester en France pendant leurs vacances. Ils font aussi des séjours de plus en plus courts, ce qui profite aux parcs. Mais surtout, il y a aussi l’envie de se retrouver, de passer du bon temps ensemble après une année marquée par une actualité très difficile. Dans ce contexte, les parcs offrent "un dépaysement" et des "moments positifs en rupture avec un quotidien anxiogène", analyse Arnaud Bénète, le patron du PAL

Mettre l'accent sur la sécurité. Ainsi, malgré l'attentat de Nice, il n'y a pas eu d'annulation, par exemple, au Puy-du-Fou, nous explique-t-on. Mais les clients s'interrogent tout de même sur la sécurité, et il faut répondre à leurs interrogations.

"Ce sont des lieux sécurisé, et on doit tout faire pour ça", assure Dominique Hummel, président du directoire du Futuroscope. Dans le parc, les effectifs en matière de sécurité ont été revus à la hausse, avec un tiers d’agents en plus. Les entrées secondaires, principalement utilisées par les fournisseurs, sont désormais surveillées, les policiers font davantage de ronde et la direction envisage également de renforcer le nombre de caméras de vidéosurveillance.