Belgique : les joueurs de Pokémon Go bientôt verbalisés ?

  • A
  • A
Belgique : les joueurs de Pokémon Go bientôt verbalisés ?
En Belgique, les joueurs de Pokémon Go présentant un danger sur la voie publique, de par leur inattention, pourront être verbalisés. @ AFP
Partagez sur :

Les chasseurs de Pokémon outre-Quiévrain pourraient désormais écoper d'une amende de 55 euros, s'ils se révèlent trop dissipés sur la voie publique.

La tête baissée, les yeux rivés sur leur smartphone… Les piétons jouant à Pokémon Go, et jugés trop dissipés, pourraient bientôt être verbalisés, selon certains médias belges. D'après les journaux belges néerlandophone De Morgen et Het Laatste Nieuws, la police entend à présent infliger une amende de 55 euros aux chasseurs de Pokémon se comportant de façon dangereuse sur la voie publique.

En vertu d'un article du code de la route. Selon Le Vif, pour dresser une telle contravention la police se réfère à l'article 7.2 du code de la route belge, qui dispose que "les usagers doivent se comporter sur la voie publique de manière telle qu'ils ne causent aucune gêne ou danger pour les autres usagers".

Un joueur happé par l'application mobile - et qui traversera, par exemple, la rue sans regarder - pourra donc faire l'objet d'une amende. Celle-ci restera toutefois à l'appréciation de l'agent de police qui devra préciser en détails, dans son procès-verbal, le danger ayant été occasionné, précise le site belge.

3,4 millions de Français chassent les Pokémon en voiture. En France, si aucune mesure de cet ordre n'a encore été prise envers les piétons, la police répète les messages de prévention et de prudence. Les conducteurs, eux, risquent une amende de 135 euros d’amende et le retrait de trois points de permis, en raison de l'interdiction du téléphone portable au volant.

En fin de semaine dernière, l'association "40 millions d’automobilistes" a mis en garde sur les risques d'accidents face à l'engouement pour Pokémon Go. Sur les 6 millions d'utilisateurs ayant téléchargé l'application depuis sa sortie officielle en France, fin juillet, 3,4 millions pratiquent en effet la chasse... au volant.