Bac : les redoublants pourraient conserver leurs bonnes notes

  • A
  • A
Bac : les redoublants pourraient conserver leurs bonnes notes
@ AFP
Partagez sur :

Une réforme pourrait bientôt permettre aux élèves qui redoublent leur Terminale de conserver leurs notes au-dessus de 10 pour repasser le bac.

INFO EUROPE 1

Que ceux qui ratent le bac se consolent. Il y aura peut-être bientôt un système qui permettra aux élèves de garder leurs meilleures notes d'une année à l'autre. La conséquence ? La possibilité de ne pas repasser les épreuves correspondantes. Ce dispositif, qui serait valable cinq ans, est pour le moment un projet de décret voté jeudi par le Conseil supérieur de l'éducation et qui s'appliquerait à partir de 2016. À l'heure actuelle, seules les personnes passant le bac en candidat libre peuvent bénéficier de ce report de notes.

Une année de redoublement allégée. L'élève, qui rate son bac et qui redouble, verra ainsi sa deuxième année de Terminale allégée. S'il a eu 15 sur 20 en maths par exemple, il conservera cette note et ne repassera pas l'épreuve lors de son deuxième passage à l'examen. Le baccalauréat s'obtiendrait alors comme un cursus universitaire, où on valide les modules indépendamment les uns des autres.

Redoubler consisterait aussi à ne suivre que les cours dans lesquels l'élève repassera ses épreuves de bac. Pas d'histoire ou de philosophie par exemple, si on a obtenu de bonnes notes dans ces matières.

Un choix au plus tard en décembre. Pour ne pas faire un choix sous le coup de l'émotion, les élèves auraient jusqu'à Noël pour sélectionner les notes qu'ils souhaitent conserver. Lors d'une réunion, ils devront faire leur choix avec leurs parents et les conseils de leurs professeurs.

Toutes les notes au-dessus de 10 sur 20. La règle ? Les candidats ne pourront conserver que les notes au-dessus de 10 sur 20. Mais il va falloir bien conseiller les élèves pour ne pas que leur niveau baisse pendant cette deuxième année de Terminale. Par exemple, un élève qui aura eu 18 en physique, gardera sa note mais, s'il veut intégrer une école d'ingénieur, il aura tout intérêt à aller quand même en cours de physique pour ne pas perdre son niveau.

Éviter la déscolarisation ? Les professeurs, eux, sont divisés sur ce projet. Si certains craignent que les élèves aient un emploi du temps à trous et délaissent un peu les cours, d'autres soutiennent ce projet. Les enseignants pensent que ce dispositif permettrait d'éviter que des élèves ne partent dans la nature, sans repasser leur bac l'année suivante.