Bac 2018 : faut-il faire l’impasse sur la fin de programme lors des révisions ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Alors que la date fatidique du bac approche, l’envie est grande de faire l’impasse sur les derniers chapitres du programme. Un pari gagnant ?

BAC

À J-10 de la date fatidique du bac, les heures filent et les chapitres à revoir restent toujours aussi nombreux. Vous vous demandez comment tenir ce planning de révisions et envisagez des impasses sur le programme, et plus particulièrement sur les derniers cours ? Si faire une impasse est une stratégie tentante, elle est "toujours risquée", rappelle d’emblée Julie Mleczko, spécialiste en orientation scolaire chez Studyrama. "Les professeurs ont une bonne vue sur les épreuves et peuvent mettre l’accent sur certaines choses plutôt que d’autres en fonction de ce qui est tombé les années précédentes, mais ils ne sont pas les rois de la probabilité. Ils peuvent se tromper !" "Un sujet de fin de programme a autant de chances de tomber qu’un sujet de milieu ou début de programme", analyse quant à elle Agnès Perrin-Turenne, directrice de la pédagogie chez Acadomia.

Les cours "les plus lourds" au début de l’année. Pas de différence, donc, entre les thèmes vus au début de l’année et ceux des dernières semaines ? Au contraire : "Par précaution, les professeurs mettent souvent les notions fondamentales au début du programme pour se donner du temps pour revoir les cours", explique Agnès Perrin-Turenne. "On met le plus lourd au début, et ce qui est conceptuellement plus difficile, ce qui demande plus de maturité, on le place à la fin du programme", confirme Anne-Sophie Caveau, professeure de SVT en région parisienne. "Mais c’est loin d’être des chapitres anecdotiques."

Je conseille aux élèves de concentrer leurs révisions sur ce qui a été fait en début d’année, car les derniers cours sont frais dans les têtes

Prudence, donc, avant de sacrifier ces derniers cours étudiés dans les derniers jours de mai, alors que les révisions d’autres chapitres ont sans doute déjà commencé à ce moment-là. "La solution, c’est d’abord de se concentrer sur la fin du programme", insiste Anne-Sophie Caveau. L’enseignante a bouclé les sept thèmes du programme des Terminale fin mai, et a profité des derniers cours pour revoir certaines notions avec les élèves. "Je leur conseille de concentrer leurs révisions sur ce qui a été fait en début d’année. Les derniers cours sont frais dans les têtes, on peut donc s’entraîner sur des annales, par exemple."

Se focaliser sur ses difficultés… "Il ne faut pas perdre trop de temps sur les nouveautés et se focaliser sur la consolidation", abonde Agnès Perrin-Turenne d’Acadomia. "Dans les derniers moments de révision, ne révisez pas trop là où vous êtes plutôt à l’aise et mettez vos efforts dans ce qui a été plus difficile. L’objectif est surtout de limiter la casse pour éviter un 8 sur 20", enchaîne Julie Mleczko, de Studyrama.

… et garder les mêmes habitudes. Surtout, dans ces derniers jours avant le début des épreuves, changer radicalement son mode de vie peut se révéler contre-productif. "Essayez de ne pas faire un planning de malade pour les révisions, ne vous mettez pas au végétarisme, au sport violent ou aux nuits blanches si vous n’en avez pas l’habitude", résume simplement Julie Mleczko. Rythme de vie, révisions : tout est donc une question d’habitude.