Bac 2016 : que faire quand on tombe sur un sujet de philosophie sur lequel on a fait l'impasse ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Tomber sur un sujet qui ne vous inspire pas du tout… c'est possible. Mais pas de panique, Raphaël Enthoven a quelques conseils pour vous, si cela vous arrive.

BAC

Le baccalauréat de philosophie approche et l'angoisse de la page blanche plane peut-être déjà au dessus de certains candidats. Car le jour J, il peut arriver d'avoir fait l'impasse sur un thème en question. Mais si, par malchance, c'est ce sujet qui tombe le jour de l'examen : ne baissez surtout pas les bras, conseille le philosophe sur Europe 1.

L'épreuve de philo n'est pas une question de cours. Si vous tombez sur un sujet que vous n'avez pas révisé, vous vous sentirez démunis au début, c'est normal. "On se dit que puisqu'on n'a pas révisé ce sujet, on sera incapable de le traiter", résume Raphaël Enthoven dans la Morale de l'Info. "Mais tout n'est pas perdu, c'est même une chance d'une certaine manière" poursuit-il. "Car l'épreuve de philosophie au baccalauréat n'est pas exactement une question de cours", rappelle-t-il.

Ce qui sera évalué, c'est votre capacité à réfléchir. "Ce qu'on note, ce qu'on évalue au bac, c'est la capacité de construire une argumentation, ou de formuler un problème pour en examiner différents aspects", explique le philosophe. En ce sens, tomber sur un sujet qu'on n'a pas révisé est une chance dans le sens où l'on "n'a pas l'esprit encombré par ce qu'on croit savoir d'un sujet, ni la tentation fatale, de trafiquer un peu l'énoncé pour y faire entrer le cour dont on se souvient".

Si ça vous arrive, comment réagir ? "Imaginons qu'un candidat ayant imprudemment fait l'impasse sur le thème de l'art, tombe sur la question 'en quel sens peut-on dire d'une œuvre d'art qu'elle est vraie ?'", imagine Raphael Enthoven. "S'il a vu un film une seule fois, il a d'une certaine manière tout ce qu'il faut pour répondre". En bref, puisez dans vos connaissances personnelles, parlez des films, des bandes dessinées ou même des séries que vous aimez pour mener une réflexion. 

 Morale de l'info : "méfiez vous de votre opinion, mais faites confiance à ce que vous savez déjà".