Attentats : les premiers permis d'inhumer délivrés

  • A
  • A
Attentats : les premiers permis d'inhumer délivrés
@ AFP
Partagez sur :

Paris a aussi assuré jeudi pouvoir répondre à toutes les demandes d'inhumation et crémation dans ses cimetières intra ou extra-muros.

Les premiers permis d'inhumer de victimes des attentats de Paris et Saint-Denis ont été délivrés et les premières obsèques pourraient avoir lieu en début de semaine prochaine, a indiqué jeudi la mairie de Paris.

Premières demandes mardi. "Nous avons eu des premières demandes d'acquisition de concessions dès mardi", a aussi indiqué Pénélope Komitès, adjointe aux affaires funéraires. La ville de Paris s'était dès le lendemain des attentats assurée de pouvoir répondre à toutes les demandes d'inhumation et crémation dans ses 13 cimetières intra-muros et six extra-muros.

Sépulture dans Paris. La mairie n'était néanmoins pas en mesure de dire jeudi combien de familles avaient demandé une sépulture à Paris, à laquelle peut accéder toute personne née ou décédée dans la capitale.

Numéro vert. Elle a mis en place jeudi un numéro vert (0800800750, du lundi au vendredi de 8h30 à 17h00) qui centralise les demandes d'acquisition de concessions. Depuis samedi, toute information sur les démarches peut être obtenue auprès du 3975.


Quelle prise en charge financière ? Pour la prise en charge financière des obsèques, une procédure spécifique est mise en place selon la mairie par le Fonds de Garantie des victimes des actes de Terrorismes et d'autres Infractions (FGTI), procédure communiquée aux familles et aux opérateurs funéraires. Un vœu devrait être présenté lundi en Conseil de Paris pour que la ville prenne en charge les frais de concession si nécessaire.