Attentat déjoué en mars 2016 : trois complices présumés de Reda Kriket remis par la Belgique à la France

  • A
  • A
Attentat déjoué en mars 2016 : trois complices présumés de Reda Kriket remis par la Belgique à la France
La police belge remet trois complices présumés à la France@ NICOLAS MAETERLINCK / BELGA / AFP
Partagez sur :

Le présumé djihadiste Reda Kriket avait fomenté un projet d'attentat terroriste démantelé alors qu'il était à un état très avancé. 

Trois complices présumés de Reda Kriket, soupçonné d'avoir projeté un attentat en France en 2016, ont été remis par la Belgique à la justice française, mis en examen et écroués, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Trois interpellations à Bruxelles. Abderrahmane Ameroud, 39 ans, Rabah Meniker et Yasin Alani, 35 ans, ont été remis le 4 mai aux autorités françaises. Les trois hommes avaient été interpellés le 25 mars 2016 à Bruxelles au lendemain de l'arrestation de Reda Kriket près de Paris. Un arsenal très important avait été découvert dans une planque à Argenteuil (Seine-Saint-Denis) occupée par l'ex-braqueur et dans un appartement de Rotterdam où séjournait un autre membre du réseau, Anis Bahri.