"Attachez votre ceinture" : le nouveau clip de la Sécurité routière

  • A
  • A
Partagez sur :

VIDÉO - Douze ans après sa dernière campagne sur le sujet, la Sécurité routière sensibilise depuis dimanche sur l'importance de la ceinture de sécurité en voiture. 

"Attachez votre ceinture, attachez-vous à la vie". Tel est le slogan de la nouvelle campagne de sensibilisation lancée par la Sécurité routière dimanche soir. En 2016, 354 personnes sont mortes (20% des accidents mortels en voiture) alors qu'elles ne portaient pas, ou mal, leur ceinture et ce, quelle que soit leur place dans le véhicule.

Pour marquer les esprits sur l'importance du port de la ceinture - un geste basique -, la Sécurité routière a décidé de diffuser un clip choc. Sur un fond de musique grave et solennelle, on voit une famille en larmes, arrosée de bris de verre. C'est celui du pare-brise explosé de la voiture que conduisait l'aîné des enfants, qui ne portait pas sa ceinture au moment de l'accident. 

Le film, réalisé par Bruno Aveillan, est diffusé à la télévision depuis dimanche soir. Deux spots radios ont aussi été créés. La musique a elle été réalisée par Bruno Coulais, auteur de la bande originale des Choristes.

Un choc à 50 km/h équivaut à une chute d'un immeuble de quatre étages

D'après les chiffres publiés par la Sécurité routière, les trois-quarts des victimes mortelles d'accident qui ne portaient pas leur ceinture en 2016 étaient des conducteurs. Principalement des professionnels, habitués à monter et descendre en permanence de leur véhicule. Mais il y a aussi beaucoup de passagers, qui ignorent qu'ils sont tout autant vulnérables à l'avant qu'à l'arrière de l'habitacle alors que pour tous les passagers d'un véhicule, une collision ou un choc à 50 km/h équivaut à une chute d'un immeuble de quatre étages, rappelle la Sécurité routière. 

Pour appuyer son propos, elle a également diffusé sur Youtube les images d'un crash-test, avec notamment une caméra fixée sur un enfant placé à l'arrière, sans ceinture. 

Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire depuis le 1er juillet 1973, à l'avant, et le 1er octobre 1990, à l'arrière.

Les bons gestes à adopter

Outre ces vidéos, la Sécurité routière propose, en guise de prévention, une série de bons gestes à adopter pour bien boucler sa ceinture. 

- Ne pas porter de doudoune ou de vêtement trop épais. En cas de choc, une couche trop épaisse de vêtements peut provoquer un "sous-marinage" : le corps glisse sous la sangle basse et déplace celle-ci sur l'abdomen avec un risque de graves lésions internes en cas de trop forte compression.

- Ne pas mettre ses pieds sur le tableau de bord. En cas de choc, avoir ses pieds sur le tableau de bord pour détendre ses jambes accentue le phénomène de "sous-marinage". Le corps glisse sous la ceinture tandis que l'explosion de l'airbag projette violemment les jambes de la personne sur son visage, provoquant de graves lésions.

- Ne pas trop incliner son siège (à plus de 110 degrés). En cas de choc frontal, le passager trop allongé peut glisser sous sa ceinture ventrale et subir des lésions abdominales graves ou, en choc arrière, sortir de son siège et heurter les structures de l'habitacle sur lequel il est projeté.

- Bien régler son appui-tête. La tête et le cou sont les parties les plus exposées et les plus fragiles en cas d'accident. 

- Bien positionner la ceinture à mi-épaule. Une ceinture positionnée trop bas sur le bras au lieu d'être à mi-épaule peut entraîner un échappement vers l'avant de l'occupant et de nombreux traumatismes après avoir heurté les structures de l'habitacle.

- Bien accrocher sa ceinture. Après avoir accroché sa ceinture, il faut tirer sur le baudrier pour tendre la ceinture et permettre au prétensionneur de jouer son rôle en cas de choc.