Arrivée en Bourgogne du premier bus de migrants de Calais

  • A
  • A
Arrivée en Bourgogne du premier bus de migrants de Calais
Les premiers migrants partis de Calais dans la matinée sont arrivés en Saône-et-Loire.@ AFP
Partagez sur :

Dix migrants d'origine soudanaise sont arrivés dans un Centre d'accueil et d'orientation en Saône-et-Loire lundi, après être partis dans la matinée de la "Jungle de Calais".

Un premier bus, parti de Calais, est arrivé lundi peu avant 17h à Chardonnay, en Saône-et-Loire, où il a déposé dix migrants au Centre d'accueil et d'orientation (CAO) local, avant de poursuivre sa route vers la ville voisine de Digoin. Ce premier contingent de migrants sortis du fameux bidonville surnommé "la Jungle" était entièrement constitué d'hommes de 20 à 30 ans, d'origine soudanaise. "Now, I feel good !" ("Maintenant, je suis bien !), a lancé aux journalistes l'un de ces jeunes gens dans son anglais approximatif, sac de sport à l'épaule et bonnet orange enfoncé sur la tête. "Je veux rester ici et y être heureux", a-t-il ajouté.

Draps et nécessaires de toilettes. Les jeunes hommes ont ensuite été dirigés à l'intérieur du CAO, où les attendaient, disposés sur des tables, draps et nécessaires à toilette. La directrice de cabinet du préfet de Saône-et-Loire, Marlène Germain, a indiqué que 47 migrants au total devraient arriver ce lundi dans le département, en provenance de Calais. Le premier bus, passé par Chardonnay, devait en effet déposer 25 autres migrants à Digoin. Un second bus était attendu plus tard en soirée, avec à bord 12 nouveaux migrants ayant pour destination Chardonnay. Marlène Germain a indiqué ne pas disposer d'éléments sur de nouvelles arrivées dans le département pour les jours à venir.