Altercation dans les Landes : le département envisage de porter plainte contre la LPO

  • A
  • A
Altercation dans les Landes : le département envisage de porter plainte contre la LPO
@ AFP
Partagez sur :

Le département des Landes réfléchit à la possibilité de porter plainte contre la Ligue de protection des oiseaux après son action lundi. 

L'image de l'homme filmé en slip, une pelle à la main, et s'en prenant à la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), a fait le tour du monde et engendré de multiples détournements sur les réseaux sociaux. Mais elle n'a visiblement pas plu au département des Landes qui envisage de porter plainte contre la LPO. 

Ce que dit le communiqué du Conseil départemental. "Suite à la dernière opération de braconnage médiatique dans les Landes du héros mercantile Allain Bougrain-Dubourg, le Département des Landes se réserve la possibilité d'intenter une action en justice pour l'atteinte portée à l'image des Landes et des Landais". Voilà le communiqué bref mais explicite du Conseil départemental des Landes publié jeudi. 

La réaction de la LPO. Dans les colonnes de Sud Ouest, la réaction de la LPO ne s'est pas faite attendre. Yves Verilhac, le directeur général de l'association, ironise : "ce serait bien qu'il (Henri Emmanuelli, le président PS du conseil départemental) porte plainte. Les braconniers donnent une très mauvaise image des Landais". Avant d'expliquer : "on se marre, les images ont été tournées par des journalistes, il faut aussi porter plainte contre eux. La LPO n'a rien à se reprocher". Et d'ajouter : "il faut que le département des Landes porte plainte contre les braconniers et les médias. Nous, on n'a jamais dit du mal des Landes. Le département va continuer à faire le buzz sur le sujet. Ça le regarde".