Agressions à Paris : une peur plus qu'une réalité

  • A
  • A
Agressions à Paris : une peur plus qu'une réalité
@ MAXPPP
Partagez sur :

SONDAGE - Huit parisiennes sur dix pensent qu'elles se retrouveraient seules en cas d'agressions dans le métro.

Voilà un sondage autant frappant que symbolique. Selon une étude de l'institut Yougov de la fondation Thomson Reuters, les Parisiennes dans leur majorité ne font aucunement confiance à autrui pour leur venir en aide en cas d'agression. Mené dans 16 métropoles mondiales, le sondage montre cependant que les Parisiennes se font très peu agresser par rapport aux habitantes d'autres grandes villes.

>> LIRE AUSSI - Une vidéo choc pour dénoncer la lâcheté face au viol

Peu de confiance dans les autres. À la question, "à quel point pensez-vous que des gens viendront vous aider si vous êtes agressées dans les transports publics ?", 85% des Parisiennes pensent qu'elles seraient livrées à elle-même. Seules les citadines de Séoul, Moscou et Londres sont encore plus nombreuses à avoir ce sentiment. 

Mais au final, peu d'agressions. Preuve que c'est la peur qui prédomine chez les habitantes de la capitale, à la question "avez-vous déjà été tripotées ou agressées physiquement dans les transports en commun ?", elles arrivent dernières du classement. C'est à Mexico, Lima, Bogota mais aussi Tokyo où les femmes se font le plus attaquer.

Des témoins impavides. Ces dernières années, plusieurs agressions ont eu lieu sans que les témoins, parfois nombreux, ne s'interposent. En avril 2009, trois jeunes avaient violé une femme dans un train entre Poissy et Les Mureaux. En avril, dans le métro de Lille, une femme a été victime d'attouchements de la part d'un homme, sans réaction de la part des témoins. 

Plus récemment, le 2 octobre dernier, à Croix, près de Lille, une jeune femme a été rouée de coups par des filles qui tentaient de la racketter. Tout ça sous le regard indifférent des passants.