Affaire Ramadan : ses avocats demandent la saisine de l'Inspection générale de la justice

  • A
  • A
Affaire Ramadan : ses avocats demandent la saisine de l'Inspection générale de la justice
Les avocats de Tariq Ramadan contestent des éléments de la procédure visant leurs clients.@ SIA KAMBOU / AFP
Partagez sur :

Les avocats de Tariq Ramadan, mis en examen pour "viols", dénoncent une enquête préliminaire qui comprend des problèmes de procédure.

Les avocats de Tariq Ramadan, mis en examen pour viols et incarcéré vendredi, réclament la saisine de l'Inspection générale de la justice (IGJ) en estimant que l'enquête préliminaire a été émaillée de problèmes de procédure ayant porté préjudice à leur client.

Deux points de la procédure contestés. Dans une lettre à la ministre de la Justice Nicole Belloubet, les conseils du théologien musulman s'appuient sur deux éléments pour justifier leur demande. D'abord, une note transmise au parquet de Paris le 6 décembre et qui fait état de l'agenda de Tariq Ramadan le 9 octobre 2009, date à laquelle une des deux femmes ayant déposé une plainte contre lui - qui a choisi le pseudonyme Christelle - l'accuse de l'avoir violée dans un hôtel à Lyon.

Autre point de la procédure que les avocats contestent : le fait que les enquêteurs, disent-ils, n'aient pas cherché à identifier le juge cité par l'essayiste Caroline Fourest, opposante de longue date de M. Ramadan, qu'elle dit avoir mis en contact avec "Christelle" en novembre 2009.