Affaire Ferrand : les Mutuelles de Bretagne ont été perquisitionnées

  • A
  • A
Affaire Ferrand : les Mutuelles de Bretagne ont été perquisitionnées
L'entreprise avait choisi, entre trois propositions, celle d'une société immobilière appartenant à la compagne du ministre.@ FRED TANNEAU / AFP
Partagez sur :

Cette perquisition s'est déroulée jeudi, jour de l'annonce par le procureur de la République de Brest de l'ouverture d'une enquête préliminaire.

Une perquisition a eu lieu au siège des Mutuelles de Bretagne à Brest le jour de l'ouverture d'une enquête préliminaire dans l'affaire immobilière impliquant le ministre Richard Ferrand, a affirmé mardi à l'AFP une source proche du dossier, confirmant une information du Télégramme.

Les protagonistes entendus cette semaine. Cette perquisition s'est déroulée jeudi, jour de l'annonce par le procureur de la République de Brest de l'ouverture d'une enquête préliminaire dans cette affaire révélée par la presse fin mai. Le Télégramme affirme par ailleurs que les enquêteurs de la police judiciaire entendront cette semaine les protagonistes du dossier. 

Enquête de plusieurs mois. L'enquête portant notamment sur des soupçons de favoritisme a été confiée à la direction interrégionale de la police judiciaire de Rennes et devrait durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Selon Le Canard enchaîné, les Mutuelles de Bretagne, dont le ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand était alors directeur général, avaient souhaité en 2011 louer des locaux commerciaux à Brest pour ouvrir un centre de soins.

L'entreprise avait choisi, entre trois propositions, celle d'une société immobilière appartenant à la compagne du ministre. Richard Ferrand est également candidat aux législatives dans le Finistère.