Action coup de poing de Greenpeace devant Bercy

  • A
  • A
Action coup de poing de Greenpeace devant Bercy
@ Lois Ledu
Partagez sur :

NUCLEAIRE - 25 militants de l'ONG ont bloqué les entrées du ministère mercredi pour protester contre la politique nucléaire française.

Greenpeace à l'assaut de Bercy. Mercredi matin, 25 militants de l'ONG se sont retrouvés devant l'imposant bâtiment du ministère de l'Economie et des Finances. Munis de plaques de métal, ils les ont disposées devant les entrées de l'immeuble, bloquant ainsi son accès. Ils ont ensuite orné ces plaques de messages sans équivoque : "Nucléaire, stop aux investissements à perte".

La France, dépendante au nucléaire. Greenpeace est l'un des acteurs de la société civile les plus véhéments face à la politique énergétique française, qui repose largement sur le nucléaire. La France est l'Etat le plus dépendant de ce type d'énergie puisque 74,8% de son électricité provient du nucléaire. Mais depuis la catastrophe de Fukushima en 2011, le secteur, où les entreprises françaises, Areva en tête, sont en pointe, est en crise. 

Greenpeace profite de la proximité de la COP 21.A l'approche de la COP 21, qui se tiendra à Paris à la fin de l'année, Greenpeace en profite pour mettre la pression sur le gouvernement et souligner que la France développe trois fois moins les énergies renouvelables que ses voisins européens. François Hollande s'était engagé à faire passer la part du nucléaire de 75 à 50% dans la production électrique française d'ici à 2025.