A Reims, un centre aéré demande aux filles de porter des shorts sous leurs jupes

  • A
  • A
A Reims, un centre aéré demande aux filles de porter des shorts sous leurs jupes
@ JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Partagez sur :

"Nous vous demandons de mettre soit des shorts, pantalons ou de mettre un short sous la jupe de votre fille", précise une note transmise aux parents. 

L'histoire a commencé lundi après-midi, rapporte L'Obs. Lorsque les parents sont venus chercher leurs enfants au centre aéré des Trois Piliers, à Reims, l'animateur leur a remis une note. Celle-ci comportait le programme des activités, mais aussi un message de recommandations : "Nous vous demandons de mettre soit des shorts, pantalons ou de mettre un short sous la jupe de votre fille." 

Crainte de "comportements déplacés". "Cela permettra à votre enfant déjà d'avoir une meilleure mobilité pour les activités et sachez que nous avons des enfants de 10 à 12 ans qui peuvent avoir un comportement déplacé avec une petite fille dont la jupe se soulèverait", poursuit la note. Et d'ajouter : "nous voulons juste éviter des situations complexes à gérer." Aussitôt, les parents se sont indignés sur les réseaux sociaux. "Il ne leur vient visiblement pas à l'idée que ça n'est pas aux petites filles d'adapter leur tenue en fonction des gros lourdauds, mais aux gros lourdauds de s'éduquer ?", a par exemple dénoncé une maman sur Facebook. 



Courrier d'excuses. "Il semble que les termes de cet écrit ont été interprétés de manière différente de ce que souhaitions", a réagi le centre de loisirs jeudi, alors que la polémique enflait sur les réseaux sociaux.

"Il s'agissait essentiellement de permettre aux petites filles d'être à l'aise dans les activités qui sont proposées, particulièrement pour les activités sportives quotidiennes", indique la direction dans un courrier destiné aux parents, que s'est procuré France Bleu. "Nous regrettons la polémique que ça a suscité", ajoute le centre, qui assure organiser des "temps d'échange" sur l'égalité des sexes.