A Paris, une pyramide de chaussures contre les bombardements de civils

  • A
  • A
A Paris, une pyramide de chaussures contre les bombardements de civils
Une pyramide de chaussures s'élevait samedi à Paris, place de la Bastille, une action de l'ONG Handicap international.@ JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :

Une pyramide de chaussures s'élevait samedi à Paris, une action de l'ONG Handicap international pour sensibiliser l'opinion aux ravages des armes explosives et dire "non" aux bombardements de civils.

Des souliers pour soutenir ceux qui n'en n'ont plus l'usage. Une pyramide de chaussures s'élevait samedi à Paris, une action de l'ONG Handicap international pour sensibiliser l'opinion aux ravages des armes explosives et dire "non" aux bombardements de civils.

114 personnes tuées en 2014. Bombes aériennes, mortiers, roquettes, mines antipersonnel, bombes à sous-munitions... En 2014, 114 personnes ont été tuées ou blessées chaque jour par une arme explosive et 70 pays sont encore contaminés par des restes d'explosifs de guerre, capables d'agir plusieurs décennies après les conflits. Récemment, la Syrie, la Bande de Gaza, le Soudan du Sud, le Yémen ou encore l'Ukraine ont été touchées par les mines antipersonnel, de bombes à sous-munitions ou d'autres armes explosives.

En Syrie, 2 millions d'enfants menacés. "En Syrie, 5 millions de personnes vivent dans des zones urbaines contaminées dont 2 millions d'enfants", a expliqué Yann Cornic, chef de mission en Syrie pour Handicap International. Après une mission d'évaluation dans la ville de Kobané, dévastée par quatre mois de combat fin 2014, des experts de l'ONG ont constaté que le centre-ville était jonché d'armes explosives, avec en moyenne 10 munitions au mètre carré. "On a trouvé des cadavres qui avaient été piégés, des réfrigérateurs qui avaient été piégés...",  a déploré Yann Cornic. "Il faudra plusieurs dizaines d'années pour décontaminer".

L'un des pays les plus minés au monde, le Mozambique, ne s'est déclaré qu'en septembre dernier "délivré de la menace des mines antipersonnel", plus de vingt ans après la fin de la guerre civile.

D'autres événements en France. Outre place de la Bastille à Paris, des pyramides de chaussures sont érigées samedi dans une vingtaine de villes en France, où le public est invité à signer une pétition, faire un don de 2 euros -coût moyen pour "dépolluer" un mètre carré de terre contaminée- assister à des démonstrations de déminage ou encore tenter de marcher avec une prothèse.