À Nîmes, les gendarmes retrouvent 300.000 euros enterrés dans un jardin

  • A
  • A
À Nîmes, les gendarmes retrouvent 300.000 euros enterrés dans un jardin
Ouverte il y a un, l'enquête portait sur un trafic de cannabis. Près de quinze personnes ont été interpellées. @ AFP
Partagez sur :

Les gendarmes ont découvert l'argent caché dans des pots enterrés, dans le cadre d'une enquête sur un trafic de drogue.

Les gendarmes de la section de recherches de Nîmes ne s'attendaient sûrement pas à tomber sur une telle somme. Dans le cadre d'une vaste opération déclenchée lundi pour démanteler un réseau de trafiquants de drogues, ils ont retrouvé près de 300.000 euros en liquide, cachés dans des pots enterrés, dans le jardin de l'un des suspects, grâce à une sorte de scanner. À ce stade de l'enquête, le montant exact n'a pas encore confirmé, ajoute Le Midi Libre, qui révèle l'information.

Quinze personnes interpellées. Selon les informations du Midi Libre, outre l'argent liquide "déterré", les gendarmes de la section de recherches auraient également saisi des véhicules de grosses cylindrées. Au total, près de quinze personnes ont été interpellées dans cette enquête, à Nîmes, mais aussi à Beaucaire, Tarascon et Redessan.