A Caen, des étudiants doivent repasser leur épreuve de droit

  • A
  • A
Partagez sur :

La maladresse d'un professeur de droit oblige une partie des étudiants de l'université de Caen à suspendre leurs vacances.

Ils se croyaient en vacances, mais les étudiants en langues étrangères de l’université de Caen vont devoir repasser un examen cette semaine. En cause, leur professeur de droit qui s’est emmêlé les pinceaux en photocopiant les sujets. L’examen devait être un QCM de vingt questions, dix au recto, dix au verso. Mais en distribuant les copies, les examinateurs découvrent que les deux faces sont identiques.

Retour de vacances. Les étudiants ont appris par un mail de la scolarité qu’ils allaient devoir plancher à nouveau cette semaine, ce qui peut poser quelques problèmes d’organisation. "Je n’habite pas tout près de Caen, j’habite à une heure. Ça veut dire qu’il faut que je retourne à Caen. Je n’ai pas de moyen de transport, je dois prendre le bus. J’ai un ami qui est parti en Espagne, il va devoir payer un billet d’avion", explique l’un d’eux au micro d'Europe 1.

Session de juin. Pour les étudiants salariés, le directeur de l’université s’est engagé à écrire un courrier aux employeurs pour leur demander de libérer les étudiants. Et pour ceux qui, malgré tout, ne réussiront pas à se rendre à l’examen, il reste encore la session de rattrapage du mois de juin.