À Bordeaux, des riverains bloquent la construction d'une tour de 61 mètres

  • A
  • A
À Bordeaux, des riverains bloquent la construction d'une tour de 61 mètres
La tour Saint-Jean de 61 mètres doit comporter 19 étages et 90 logements. (Photo d'illustration).@ PRAKASH SINGH / AFP
Partagez sur :

Le groupe de riverains avait saisi le tribunal administratif car la future Tour Saint-Jean allait leur cacher la vue.

Mercredi, le tribunal administratif de Bordeaux, saisi par des riverains mécontents, a annulé le permis de construire d'une tour de 61 mètres de haut, sans pour autant remettre en cause le projet sur le fond. Le projet de la Tour Saint-Jean, dans le quartier réhabilité de la gare du même nom, connaît un coup d'arrêt, mais pas nécessairement définitif, car "le tribunal n'a nullement remis en cause le principe de la construction de cette tour mais simplement sa hauteur", souligne-t-on à la mairie de Bordeaux, qui avait accordé le permis de construire.

IGH : immeuble de grande hauteur. Saisie par un petit groupe de riverains au motif que la future tour allait leur cacher la vue, la justice administrative a estimé que le plancher du duplex situé au sommet de la tour était à 52 mètres de hauteur, et qu'il aurait donc fallu classer la construction en IGH : immeuble de grande hauteur, a-t-on précisé à la mairie, confirmant une information de Sud Ouest. Or la SNC Nacarat, promoteur du projet, avait soumis un dossier de bâtiment dont la réglementation en matière de protection contre le feu est moins contraignante que celle des IGH.

Dix-neuf étages et 90 logements. "Nous n'avons pas encore pris de décision sur les suites à donner, entre deux options possibles : un appel de la décision du tribunal ou la modification du projet, en réduisant sa hauteur de 2,5 à 3 mètres pour sortir du classement IGH", précise un porte-parole de la mairie. Cette tour de 61 mètres devait comprendre 19 étages pour une résidence étudiante et hôtelière de 90 logements. Sa construction devait débuter en 2017.