95% des piétons ont un comportement "à risque"

  • A
  • A
95% des piétons ont un comportement "à risque"
@ AFP
Partagez sur :

C'est ce qui ressort d'une étude publiée lundi et qui relève aussi que les piétons se sentent en danger en ville.

L'an dernier, 500 piétons sont morts sur les routes françaises. La faute aux automobilistes ? Pas seulement : le piéton représente, lui aussi, un danger pour les autres et pour lui-même, révèle une étude réalisée par Opinion Way pour MMA et dévoilée lundi. On y découvre que 96% des Français reconnaissent avoir un comportement à risque lorsqu'ils se déplacent à pied.

Conscients des risques, mais… "Quand je vois qu'il n'y a pas trop de voitures, je traverse même s'il n'y a pas de passage piétons", "je marche en écoutant de la musique et du coup je n'entends pas les voitures qui arrivent"… Les piétons interrogés par Europe 1 sont à l'image des Français  qui sont plus de 9 sur 10 à reconnaître que lorsqu'ils sont à pied, ils respectent rarement le code de la route… et en sont parfaitement conscients. Trois quarts des Français affirment ainsi avoir déjà traversé lorsque le feu piéton était rouge.

Une signalisation pas toujours maîtrisée. Il ressort de l'enquête que les piétons ne connaissent pas ou très mal la règlementation : près de la moitié des Français ne comprennent pas, par exemple, certaines signalétiques.

Des lacunes et des comportements à risques qui expliquent entre autre ce chiffre : en ville, 85% des Français se sentent plus en danger à pieds qu'en voiture ou en deux roues. 


Que risque un piéton qui traverse au rouge ? Il peut être verbalisé et écoper d'une amende de 4 euros. Pour quoi une somme si dérisoire ? L'infraction est considérée comme "mineure".