800 automobilistes flashés à tort sur une voie rapide en Alsace

  • A
  • A
800 automobilistes flashés à tort sur une voie rapide en Alsace
Les dossiers des quelque 800 usagers concernés ont tous été annulés.@ DOMINIQUE FAGET/AFP
Partagez sur :

Les automobilistes ont été flashés par un radar qui n'avait pas été recalibré à la bonne vitesse maximale après la fin d'un chantier.

Quelque 800 automobilistes ont été flashés à tort en août sur une voie rapide d'Alsace par un radar qui n'avait pas été recalibré correctement après la fin d'un chantier, mais leur amende a été annulée, a assuré mercredi la préfecture du Haut-Rhin.

Le radar pas programmé à la bonne vitesse. Les usagers concernés ont été flashés sur la voie rapide reliant Colmar à Strasbourg entre le 16 août à 15h55 et le 17 août à 11h, par un radar provisoirement réglé à 70 km/h - ce qui correspondait à la vitesse maximale pendant un chantier de rénovation des voies entamé en juillet. Or, ce chantier s'est justement achevé le 16 août : à cette date, la signalisation temporaire a été démontée et les automobilistes ont pu, de bonne foi, se croire autorisés à rouler à la vitesse habituelle de 110 km/h. Problème : le radar n'a été reprogrammé à la bonne vitesse maximale que le lendemain.

Les amendes annulées ou remboursées. Tous les dossiers des quelque 800 usagers concernés - flashés dans le créneau horaire concerné, si tant est qu'ils ne roulaient pas au-delà des 110 km/h réellement autorisés - ont été annulés, a indiqué une porte-parole de la préfecture du Haut-Rhin. "Les gens vont recevoir un courrier en ce sens de l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions" (ANTAI), a précisé cette porte-parole, ajoutant que ceux qui auraient déjà payé l'amende seraient remboursés.