5 questions sur Hanouka, la fête juive des lumières

  • A
  • A
5 questions sur Hanouka, la fête juive des lumières
Si le premier jour de Hanouka tombe mercredi, les festivités, elles, commencent mardi soir. Image d'illustration. @ JACK GUEZ / AFP
Partagez sur :

Mardi soir, les festivités de Hanoukka débutent en France et dans le reste du monde. Que signifie cette fête ? 

Mercredi, les juifs de France et du monde entier fêtent Hanouka, la fête des lumières qui tombe tous les ans en décembre. Non chômé et n'ayant aucun fondement biblique, cette commémoration est particulièrement connue pour son utilisation du chandelier à neuf branches et ses cadeaux. Europe 1 vous en apprend plus sur cette fête largement suivie dans la communauté israélite.

Pourquoi appelle-t-on cette fête la fête des lumières ?

Le mot en hébreu "hanouka" signifie "inauguration" car cette fête est basée sur le souvenir de la réinauguration du Temple de Jérusalem, aujourd'hui détruit. Contrairement à la majorité des autres fêtes juives, Hanouka n'est pas fondée sur la Bible mais sur un récit écrit par un juif anonyme aux alentours de 100 avant l'ère chrétienne.

Que rapporte-t-il ? Au 2e siècle avant Jésus-Christ, Israël était occupée par les Grecs qui voulurent imposer leur religion polythéiste aux israélites. Un petit groupe de juifs menés par le grand prêtre Matthatias rejette ces persécutions. Après trois ans de lutte et alors que Juda Maccabée a succédé à Matthatias à la tête de l'insurrection, les juifs parviennent à vaincre l'armée grecque. Le Temple de Jérusalem, que les occupants avaient consacré à leurs dieux, est rendu au culte juif.

Pour cette ré-inauguration, les juifs souhaitent allumer le chandelier mais ils ne trouvent qu'une seule petite fiole d'huile consacrée qui avait échappé aux destructions des Grecs. Alors que la quantité est tout juste suffisante pour allumer les bougies un jour, l'huile dure miraculeusement huit jours, le temps d'en fabriquer d'autre dans le respect du rituel. Un miracle, selon les rabbins, qui ont décidé de le commémorer.

1

BEHROUZ MEHRI / AFP


Quand commence et finit Hanouka ?

Le premier jour de Hanouka tombe cette année le mercredi 13 décembre et elle se finit huit jours après, afin de se calquer sur la durée du miracle. Le dernier jour de Hanouka 2017 tombe donc le mercredi 20 décembre. Les festivités commencent cependant la veille du premier jour, donc mardi soir.

Le calendrier juif étant basé sur la Lune (et non sur le Soleil comme l'est le calendrier latin), ces dates changent tous les ans. L'an prochain par exemple, Hanouka s'étalera du 3 au 10 décembre.

Que font les juifs pendant cette fête ?

Pour commémorer le miracle des lumières, les juifs allument chaque soir de cette fête une bougie supplémentaire à la ménorah. Ce chandelier comporte neuf branches : huit branches pour accueillir les huits bougies, une neuvième pour porter la bougie utilisée pour l'allumage. La première bougie n'est cependant pas allumée le premier jour de la fête mais la veille au soir. Une bénédiction particulière est récitée avant ce rituel. Les synagogues et les écoles juives peuvent aussi allumer les bougies sur leur propre ménorah.

Pendant les huit jours de fête, les juifs ajoutent aussi dans leur liturgie des chants et des bénédictions particuliers à Hanouka. La tradition veut que, pendant leurs repas, ils se régalent de mets frits dans l'huile, ainsi des beignets ou des latkès, des galettes de pommes de terre.

1

STEPHEN CHERNIN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP


Comme Hanouka tombe en décembre, y a-t-il un lien avec Noël ?

La fête juive de Hanouka n'a pas de lien avec Noël. S'il existe une confusion, c'est que la date de Hanouka a parfois correspondu avec celle de la fête chrétienne. En 2016 par exemple, Hanouka a commencé le 24 décembre. Mais cela était dû seulement aux hasards du calendrier lunaire.

Hanouka a cependant des points communs avec la commémoration de la naissance de Jésus. Il est de tradition en effet d'offrir pendant cette fête juive des cadeaux ou de l'argent aux enfants. Pour certains spécialistes, cette habitude s'est installée lorsque les enfants juifs ont commencé à s'intéresser aux festivités de Noël et notamment comment cette fête gâtent les petits (et grands) enfants.

Si je connais des juifs, comment leur souhaiter un bon Hanouka ?

Votre voisin de palier ou un de vos collègues est juif ? Vous pouvez lui dire en toute simplicité "joyeux Hanouka". Si vous voulez une version en hébreu, souhaitez-lui un "Hag sameah" (prononcez "rag saméar") qui signifie "bonnes fêtes" ou alors "Hanouka sameah" qui veut dire "bon Hanouka". L'idéal est de le souhaiter au début des festivités mais, la fête durant huit jours, les retardataires auront largement le temps de se rattraper.