22 projets d'architecture vont "Réinventer Paris"

  • A
  • A
Partagez sur :

La mairie de Paris a dévoilé mercredi les 22 projets d'urbanisme qui verront le jour dans la capitale en 2020.

Un village flottant au cœur d'une forêt, qui cacherait le chaos du trafic automobile, et rétablirait l'harmonie entre l'homme et la nature. On se croirait dans un film du maître japonais de l'animation Hayao Miyazaki, mais il s'agit en réalité du projet "Mille Arbres", l'un des lauréats de "Réinventer Paris". La capitale a dévoilé mercredi les 22 sites qui vont connaître une transformation d'ici 2020.

"Eco-système naturel habité". Le projet "Mille arbres", d'un coût d'un demi-milliard d'euros, devrait voir le jour à l'horizon 2022, sur le boulevard Pershing, dans le 17e arrondissement de Paris. Avec sa forêt posée sur une vaste dalle de béton triangulaire, "cet objet est dingue !" résume Philippe Journo, le président du promoteur La Compagnie de Phalsbourg. Ce projet se veut un "éco-système naturel habité", où cohabiteront 127 logements, deux immeubles de bureaux, un hôtel 4 étoiles de 250 chambres, une grande plaine de jeux pour enfants, deux crèches et une halte-garderie.

1.300 nouveaux logements. Les projets de "Réinventer Paris" représentent un investissement privé de plus de 1,3 milliard d'euros et rapporteront 565 millions d'euros de recettes à la Ville, principalement par la vente du foncier. Les 22 sites sont pour le moment des parcelles non exploitées, friches industrielles ou encore immeubles désaffectés. Leurs constructions vont aussi rapporter en termes économiques avec la création de 2.200 emplois sur trois ans. Les projets, une fois réalisés, compteront au total 1.300 appartements dont la moitié de logements sociaux mais aussi 26.000 m2 de surfaces plantées.



Du vert, du vert, du vert. Jardins, toits et murs végétalisés, agriculture urbaine : la nature fait partie intégrante de neuf des projets. Ainsi, deux bâtiments dans le 13e arrondissement seront pourvus de potagers, l'un sur un toit, l'autre sur une terrasse. Dans le 18e arrondissement, près du canal de l'Ourc, des activités maraîchères qui valoriseront les déchets organiques seront mis à l'honneur.