14 anecdotes pour tout savoir sur le défilé du 14-Juillet

  • A
  • A
14 anecdotes pour tout savoir sur le défilé du 14-Juillet
Des militaires lors des répétitions du 14-Juillet.@ AFP
Partagez sur :

Durée du défilé, nombre d'hommes et femmes engagés, pays invité, distance entre les avions ou encore animation de clôture, tous les détails sur le défilé du 14-Juillet édition 2016.

J-1 avant le défilé du 14-Juillet. A la veille de ce rituel historique, Europe 1 vous propose de découvrir ce rendez-vous en 14 chiffres, anecdotes ou retours en arrière. Le meilleure moyen de tout savoir sur le rendez-vous annuel de la fête nationale française.

  • 1980. Après avoir varié entre 1974 et 1979, le lieu de célébration du 14-Juillet est le même depuis 1980. Pour la 36ème année consécutive, les troupes françaises et étrangères défileront devant le Président de la République, chef des armées, sur les Champs-Elysées.

  • 1h25. C'est la durée du défilée pour l'année 2016. Après l'arrivée du Président à 10h10 et le passage en revue des troupes, le défilé débutera à 10h30 par l'animation d'ouverture. Il se terminera à 11h55 par la cérémonie de clôture autour du thème de La Marseillaise avant le départ, à midi, du chef de l'Etat vers l'Elysée. 

  • Australie, Nouvelle-Zélande. Comme chaque année, le défilé du 14 juillet est l'occasion pour la France de mettre en avant les troupes d'un pays étranger. Cette année, les troupes australiennes et néo-zélandaises seront à l'honneur. 133 militaires de la Royal Australian Navy, de l’Army et de l’Air Force défileront sur les Champs-Elysées pour l'Australie. Huit guerriers Maoris ouvriront aussi le détachement interarmées néo-zélandais et seront chargés de mettre en avant la culture traditionnelle néo-zélandaise. Ils seront suivis par 72 militaires de la Royal New Zealand Navy, de la Royal New Zealand Air Force, et de la New Zealand Army.

  • La jeunesse à l'honneur. Face à l’importance du recrutement, la "jeunesse engagée" sera largement mise en avant lors du défilé. Des étudiants de l'Ecole des mousses de Brest ou encore de l'Ecole d'enseignement technique de l'armée de l'air. Certains jeunes qui participent à leur premier défilé sont âgés de 16 ans tout juste. Les étudiants des écoles historiques que sont Polytechnique ou l'école spéciale militaire de Saint-Cyr défileront ensuite avec les troupes à pied.

  • 3.239. Le nombre total d'hommes et femmes qui défileront à l'occasion du 14-Juillet. Issus des écoles françaises, des corps des pompiers, de la marine, de l'armée de l'air ou de l'armée de terre, tous ont répété le défilé à plusieurs reprises avant la cérémonie. Malgré leur part croissante dans les rangs de l'armée, les femmes ne représentent encore que 15,5% du personnel militaire et 37,7% du personnel civil.

  • 236 chevaux et... 36 chiens. Lors de cette édition 2016 du défilé ce sont 236 chevaux qui défileront sur les Champs-Elysées et notamment ceux de la garde républicaine. Les chiens, eux, seront notamment présents avec le 132ème bataillon cynophile de l'armée de terre. 

  • 55 avions et 30 hélicoptères. Le défilé aérien du 14-Juillet met à l’honneur les appareils de l’armée de l’air. Cette année, 55 avions et 30 hélicoptères défileront pour l'une des parties les plus périlleuses de l'événement. Les avions doivent en effet survoler la capitale à très basse altitude, environ 1.000 pieds soit 205 mètres d'altitude. L'espace entre les avions est également très réduit, avec seulement cinq à dix mètres séparant chaque appareil.

  • La Tour Eiffel dans le ciel. Huit Alphajet de la Patrouille de France défileront jeudi pour colorer le ciel aux couleurs du drapeau français en forme de Tour Eiffel,symbole de la candidature de la France aux Jeux Olympiques de 2024. Deux Alphajets coloreront le ciel de bleu, quatre en blanc et deux de rouge. Ils seront chargés d'ouvrir le défilé aérien.

  • Puma, Gazelle, Tigre et Panther en bonne place. Les hélicoptères des différents corps de l'armée prendront part au défilé à la suite des troupes motorisées. Au total, 30 hélicoptères défileront.

  • 5ème année. L'escadron motocycliste du centre national de formation à la sécurité routière de la gendarmerie nationale, qui ouvrira le défilé motorisé de l'édition 2016 du 14-Juillet défilera pour la cinquième année consécutive sur les Champs-Elysées. 31 motos de cet escadron seront présentes. Elles défileront au côté des motos de l'escadron motocycliste de la police nationale.

  • 88 pas par minute. Jeudi, les pionniers du 1er régiment étranger défileront sur les Champs-Elysées avec leur traditionnelle hache et leur tablier en cuir, suivis par la musique de la Légion étrangère et la 13ème demi-brigade de la Légion étrangère. Les pionniers sont traditionnellement les derniers du défilé à pied car ils marchent moins vite que les autres unités, à la cadence de 88 pas par minute au lieu de 120.

  • "Sauver ou périr". C'est la devise de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris qui défilera notamment au sein du défilé motorisé. Avec 8.500 soldats du feu, la BSPP est le plus grand corps de sapeurs-pompiers d’Europe et le troisième dans le monde après ceux de Tokyo et de New York.

  • Chammal, Sangaris, Barkhane et Sentinelle. Les militaires français sont actuellement engagés dans quatre missions principales en France et à l'étranger. En "opex" (opérations extérieures), ils sont présents au Mali avec l’opération Barkhane, en Irak et en Syrie dans le cadre de l'opération Chammal de lutte contre Daech et en République centrafricaine avec la mission Sangaris. En France, l’opération Sentinelle a été mise en place suite aux attentats de janvier 2015.

  •  Le service civique en clôture. L'animation de clôture consacrée, cette année, à la Marseillaise pour le 180ème anniversaire de la mort de son compositeur, Claude Joseph Rouget de Lisle, sera réalisée par dix jeunes volontaires du service civique. C'est la quatrième année consécutive que l’animation de clôture sera réalisée par des jeunes issus du service civique.