13-Novembre : les esprits toujours marqués dans le quartier des bars attaqués

  • A
  • A

Partagez sur :

Un an après les attentats du 13 novembre, la vie a repris son cours mais les esprits sont toujours marqués par cette terrible soirée dans le quartier des terrasses attaquées. 

REPORTAGE

La France s'apprête à commémorer le premier anniversaire des attentats du 13 novembre. Vendredi soir, une minute de silence sera observée au Stade de France avant le match de football entre les Bleus et la Suède. D'autres hommages aux 130 victimes sont prévus tout le week-end. Un an après, nous nous sommes rendus dans les quartiers parisiens où les terroristes ont ouvert le feu sur des terrasses. Si  la vie a repris son cours, les esprits sont toujours marqués par cette terrible soirée.

"Il y a toujours quelque chose dans l'atmosphère". Une habitante hésite même à s'asseoir en terrasse d'un des bars attaqués. A ses côtés, son amie tente de la persuader mais elle s'obstine dans son refus. "Elle a insisté et j'ai dit 'non, on va ailleurs'. Parce que moi, j'y repense trop souvent", confie-t-elle. "Les terroristes ont tiré dans ce café", se remémore Sabrina. Elle serre dans ses mains une tasse de chocolat chaud. "Moi, ça m'a vraiment marqué. Avec le nombre de personnes qu'ils ont tué, quand je passe par ici, même avec mon fils dans sa poussette, j'y repense instinctivement", assure-t-elle. "Il y a toujours quelque chose qui est dans l'atmosphère qui nous ramène à ce drame".

"Pas un jour ne passe sans que j'y repense". Dans le bar d'à côté, on fête un anniversaire. Quand Alexandrou sort fumer une cigarette, les souvenirs reviennent immédiatement. "C'est toujours là en fait. Il n'y pas un jour qui passe sans que j'y repense", affirme-t-il. "Je pense que c'est pour tout le monde pareil. On en parle plus, on en parle moins. On en blague maintenant malgré l'horreur de la chose mais c'est toujours là au final. Ça ne se referme jamais". Le jeune homme écrase son mégot et retourne danser avec ses amis. L'année dernière, l'un d'eux a été blessé sur une terrasse.