Tautavel, le miracle préhistorique permanent

  • A
  • A
Tautavel, le miracle préhistorique permanent
Le crâne d'Homo Erectus trouvé dans la Caune de l'Arago en 1971.@ RAYMOND ROIG / AFP
Partagez sur :

Le site sur lequel a été retrouvée jeudi une dent vieille de 560.000 ans est l'un des terrains préhistoriques les fertiles du monde. 

Une dent humaine, vieille de 560.000 ans, a été dégagée jeudi dernier à Tautavel, dans les Pyrénées-Orientales. Cet os humain, qui est le plus vieux jamais trouvé en France, vient une nouvelle fois souligner le caractère exceptionnel du site, très riche et connu à l'échelle internationale par les scientifiques. 600.000 objets préhistoriques y ont déjà été dégagés dont le plus vieux biface d'Europe ou encore un crâne presque intact d'Homo Erectus. Et ce n'est peut-être pas fini...

500.000 années d'occupation de la grotte. Le site de la grotte ("caune") de l'Arago, situé à 19 kilomètres au nord-ouest de Perpignan, est en effet l'objet de fouilles depuis 52 ans et il est une des gisements préhistoriques les plus importants du monde. Il a permis de dégager en tout 600.000 objets et ossements, datés de 80.000 à 560.000 ans, soit la période du Paléolithique inférieur.

La trouvaille d'une dent humaine n'est pas une grande surprise. "On savait que l'homme était présent" à La Caune de l'Arago, avance Christian Perrenoud, ingénieur au Muséum national d'histoire naturelle et au Centre de recherche de Tautavel. "Une accumulation d'ossements de chevaux, de rennes, de bisons" a été mise à jour et elle est due "à l'occupation humaine".

La Caune de l'Arago a ainsi déjà livré le plus vieux biface jamais retrouvé en Europe, datant de 600.000 ans et long de 40 cm. Cet outil multiusage, fabriqué en silex ou en quartz, permettait de creuser, de tailler, de couper, voire de frapper.

Grotte tautavel préhistoire 1280x640

Une découverte "exceptionnelle". Mais trouver un reste humain de 560.000 ans reste "exceptionnel parce qu'il n'y en a quasiment pas en Europe à cet âge-là", ajoute l'ingénieur. Même si la grotte de Tautavel avait déjà livré en 1971 une belle surprise aux chercheurs : un crâne humain quasiment intact d'Homo Erectus datant de 450.000 ans.

dent préhistoire 1280x640

© Capture d'écran


Des "nouvelles découvertes" espérées. Pour Christian Perrenoud, une des raisons de se réjouir est que cette dent "augure de nouvelles découvertes". L'ingénieur n'écarte pas en effet que les fouilleurs du site mettent la main sur des "éléments plus importants dans les prochaines années comme une maxillaire ou une mandibule". De quoi en savoir plus sur la physionomie de l'homme de l'époque.

Les découvertes du site déjà effectuées ont tout de même permis d'en dessiner un premier portrait. L'Homo Erectus de Tautavel mesurait ainsi 1,60 mètre avait un front fuyant, des pommettes saillantes et une mâchoire avancée. Très bon chasseur, il parlait probablement mais vivait dans des conditions très rudes, ne connaissant pas l'existence du feu.

Préhistoire Tautavel

Le crâne découvert a permis de reconstituer l'Homo Erectus vivant il y a 450.000 ans à Tautavel.


11 mètres d'épaisseur de sédiments. Ce qui permet à Christian Perrenoud d'espérer en de nouvelles découvertes, c'est que La Caune de l'Arago a encore "un potentiel important". Les travaux effectués depuis 1967 ont montré que la grotte était constituée de 11 mètres d'épaisseur de sédiments. Entre 690.000 ans et 80.000 ans, des groupes d'Homo Erectus ont en effet occupé le site lors de haltes de chasses ou de campements saisonniers mais aussi pendant des périodes plus longues. Surplombant la vallée de la Verdouble d'une hauteur de 100 mètres, la caverne offrait un point de vue stratégique pour observer les troupeaux d'animaux.