Pour Thomas Pesquet, "l’idée est de retrouver le sens de l’équilibre, la force, la flexibilité"

  • A
  • A
Partagez sur :

Thomas Pesquet a fait son retour sur Terre vendredi après 196 jours passés dans l'espace. Raffi Kouyoumdjan, un de ses médecin, explique le processus de rééducation qui attend l'astronaute français. 

Après près de 200 jours dans l'espace, une deuxième mission débute pour Thomas Pesquet. Arrivé à Cologne dans la nuit de vendredi à samedi, le Français va débuter dans les prochaines heures un programme complet de remise en forme. Outre la batterie de tests médicaux qui l’attendent, un de ses médecins, Raffi Kouyoumdjan, explique sur Europe 1 que c’est une rééducation par étape que va vivre l’astronaute. "Il va commencer à avoir des sessions de physiothérapie et dans les prochains jours, il aura des sessions en piscine pour commencer à avoir une transition entre l’apesanteur complète et la gravité terrestre."

Retrouver l'équilibre et son autonomie. Des étapes qui doivent aider Thomas Pesquet à récupérer la totalité de ses capacités physiques. "Peu à peu, il va graduer vers les exercices au sol avec de la marche et des exercices d’équilibre. L’idée, c’est de retrouver le sens de l’équilibre, la force, la flexibilité", précise le médecin. Une réadaptation physique intense de trois semaines, pendant laquelle l'astronaute va apprendre à se rééduquer seul. "Il y a une phase aiguë pendant laquelle il va faire des exercices de réadaptation tous les jours. Après trois semaines, on lui montrera quoi faire, donc il sera plus autonome", explique Raffi Kouyoumdjan.

De six mois à un an pour récupérer. Cette autonomie sera cependant toute relative, car la force et l'équilibre perdus pendant ces six mois ne permettront pas à Pesquet de se déplacer seul : "il va aussi avoir des tests pour voir comment son système d’équilibre va se rétablir. Comme ça, on va voir à partir de quand il pourra conduire. Dans les premières semaines, il ne pourra pas conduire, quelqu’un le conduira pour ses différents examens".

Pour une remise en forme complète, l'astronaute français devra patienter près d'un an "pour une mission de 6 mois, il lui faudra 6 mois pour se remettre complètement, voire un an pour la partie osseuse qu’il a perdue." conclue Raffi Kouyoumdjan.