Porter des vêtements rouges donne une impression d'agressivité

  • A
  • A
Porter des vêtements rouges donne une impression d'agressivité
Le mouvement des chemises rouges en Thaïlande (Photo d'illustration)@ CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Partagez sur :

D'après des scientifiques britanniques, le fait d'être vêtu de rouge véhicule également un sentiment d'autorité.

Pour gagner un match, faut-il porter un maillot rouge ? Être vêtu de rouge transmettrait une impression d'agressivité et d'autorité, et pourrait constituer un avantage dans le sport, selon des scientifiques britanniques qui ont publié une étude dans la revue Biology Letters de la Royal Society.

Du rouge, du bleu et du gris. Pour mener l'enquête, des chercheurs des départements d'anthropologie et de psychologie de l'université de Durham au Royaume-Uni ont modifié numériquement la couleur des vêtements d'hommes sur 20 photographies. Cent observateurs, 50 hommes et 50 femmes, ont dû évaluer, sur une échelle de 7, l'agressivité, l'autorité et l'état émotionnel qui se dégagent des hommes photographiés, présentés successivement habillés de rouge, de bleu et de gris.

"Plus agressifs" en rouge. Résultat : les chercheurs ont mis au jour une corrélation entre la couleur rouge et l'idée de domination masculine, de testostérone. En clair, les sujets présentés avec un t-shirt rouge étaient perçus comme "plus agressifs", "plus dominants", "plus courageux" et comme ayant plus de chance de gagner une compétition. Les observateurs leur confèrent automatiquement des traits de caractère bien précis. Le rouge est ainsi synonyme d'agressivité et de colère pour les observateurs des deux sexes. Mais seuls les hommes perçoivent cette couleur comme un signe de domination.

En revanche, le fait de porter du gris ou du bleu ne véhicule aucune impression d'agressivité ou d'autorité et les hommes photographiés ne sont pas jugés "en colère".

Des associations mentales. Pour les chercheurs, cette étude montre les associations surprenantes qui existent entre le port d'habits rouges et la perception sociale d'une personne. Et met en évidence le fait que le rouge semble envoyer des signaux spécifiques chez les humains, déclenchant des associations mentales et ce, même en dehors de tout contexte de compétition.