Pluton : plus que deux jours pour baptiser ses reliefs

  • A
  • A
Pluton : plus que deux jours pour baptiser ses reliefs
@ AFP
Partagez sur :

SCIENCE - L'Union astronomique internationale invite les internautes à baptiser les lieux géographiques de cette mystérieuse planète naine située à 7 milliards de kilomètres de notre Terre. Plus que deux jours avant la clôture des votes. 

Les êtres humains ont fait le tour de leur Terre et aujourd'hui, peu d'occasions se présentent de donner un nom à une contrée nouvelle ou à un paysage embrassé du regard pour la première fois. Consolez-vous, l'Union astronomique internationale (IAU) propose aux internautes de baptiser les reliefs de la planète naine Pluton. Cette dernière, située aux confins de notre système solaire, nous est encore largement inconnue. Mais plus pour longtemps. La sonde New Horizons, envoyée par la Nasa, file actuellement à vive allure dans sa direction et nous enverra  en juillet des clichés inédits de cette mystérieuse planète. Plaines, sommets, grottes... attendent vos propositions de noms d'ici mardi. 

Bilbo le Hobbit et Stanley Kubrick. Depuis le 30 mars, l'Union astronomique internationale (IAU), qui a pour mission de nommer les découvertes spatiales, invite les internautes à proposer leurs idées sur le site Ourpluto.org. Mais dans le respect de certaines règles. Les mégalomanes ne pourront pas proposer leur propre nom, ni les fans d'animaux celui de leur chien. 

Pour ne pas que l'imagination des participants partent dans tous les sens, l'IAU propose en effet dix catégories de noms dans lesquelles vous pouvez faire vos propositions ou voter pour celles déjà déposées. Les explorateurs, la littérature de l'exploration et enfin l'Outre Monde sont les thèmes à l'honneur. C'est ainsi que Jules Verne, Stanley Kubrick, le commandant Cousteau, le dieu Anubis, Flash Gordon et Bilbo le Hobbit ont d'ores et déjà été proposés par les internautes. L'IAU retiendra les propositions les plus populaires et se garde le droit de modifier la liste finale afin de respecter un équilibre entre les cultures. 

Le flou total. Aujourd'hui, les astronomes ne savent absolument rien de la surface de Pluton. Et pour cause, elle est trop éloignée de la Terre. Située à 7 milliards de kilomètres de notre planète, les télescopes n'arrivent pas à décrypter ce qui se trouve à sa surface. Tout juste sait-on que Pluton est bien rocheuse et non gazeuse. Le meilleur cliché pris par Hubble est entièrement floue avec quelques différences de couleurs et de luminosité, prouvant éventuellement la présence de montagnes, de désert ou de plaine de glace. 

PLuton par Hubble 1280x640

© -- / NASA/ESA and M BUIE / AFP

Rendez-vous le 14 juillet. Pourtant, dans quelques mois, chaque recoin de sa surface sera baptisé. Grâce à New Horizons. Cette sonde américaine, envoyée il y a 9 ans, est sortie de sa phase d'hibernation en décembre dernier pour entamer sa dernière ligne droite en direction de Pluton à une vitesse de 75.000 km/h. En février, voilà la première image de Pluton et de sa lune Charon que la sonde a pu prendre. 



Le 14 juillet, New Horizons "frôlera" Pluton à 10.000 km de distance. La sonde pourra alors faire fonctionner ses instruments scientifiques et ses clichés seront alors d'une telle précision que rapportée à la Terre, la Nasa indique qu'ils permettraient de distinguer des immeubles.

>> LIRE AUSSI - Éclipse :une "lune de sang" s'est levée sur l'Amérique du Nord

>> LIRE AUSSI - Tchouri : la sonde Rosetta s'offre une belle frayeur 

>> LIRE AUSSI - Des planètes inconnues cachées dans notre système solaire 

>> VIDÉO - Le télescope Hubble fête ses 25 ans