Le "nouveau Curiosity" fabriquera de l'oxygène

  • A
  • A
Le "nouveau Curiosity" fabriquera de l'oxygène
Des astronautes s'entraînent à une éventuelle exploration de Mars dans le désert de l'Utah.@ reuters
Partagez sur :

VERS L'INFINI ET AU-DELÀ - La Nasa a dévoilé une machine à "fabriquer" de l'oxygène qui ira sur Mars. En vue de préparer l'installation d'humains.

Alors que le 25 juin 2014, le robot Curiosity fêtait sur Mars son premier anniversaire (une année martienne correspond à 687 jours terriens), la Nasa prépare déjà sa future mission prévue pour 2020. Elle vient de présenter les principales innovations de son nouveau "astromobile", équipé de sept instruments (contre 1dix sur Curiosity). L'objectif ? Préparer le terrain à une exploration humaine. 

robot 2020 nasa mars

© nasa

Mastcam-X. La principale innovation de la mission 2020 est contenue dans la caméra. Alors que la Mastcam de Curiosity a une résolution de qualité moindre que celle des smartphones actuels, la Mastcam-X de 2020 sera capable à la fois de faire du panoramique et de zoomer. Le zoom permettra au robot de mieux planifier la route à prendre.

Elle aura aussi la capacité de fournir des images en stéréoscopie (c'est-à-dire prises par deux capteurs de deux points de vue différents afin de donner un effet de relief). Petite déception cependant. L'astromobile de 2020 sera apparemment incapable de se prendre en selfie comme a pu le faire Curiosity il y a quelques semaines.



Cocorico. D'autres caméras équiperont l'astromobile dont l'une est le fruit de la recherche d'un Laboratoire National de Los Alamos et du Centre National d'études spatiales (CNES). Ces deux instituts avaient déjà équipé Curiosity de la ChemCam, ils préparent pour 2020 la Super Cam qui fournira l'imagerie ainsi que la composition chimique et minéralogique des roches. 

Elle détectera également, à distance, toute présence de composé organique dans les roches ou dans la régolithe (la couche de poussière, produite par l'impact des météorites, qui recouvre la planète Mars).

>> LIRE AUSSI - Opportunity confirme que Mars a eu de l'eau 

Fabriquer de l'oxygène. L'équipement s'appelle Moxie pour Mars Oxygen ISRU Experiment. Il est sans doute le plus révolutionnaire. Fabriqué par le Massachusettes Institute of technology (MIT), il aura pour mission de fabriquer de l'oxygène à partir de l'atmosphère de Mars, composée de dioxyde de carbone. 

"La démonstration de cette technologie va préparer la voie vers des missions humaines sur Mars", a déclaré James Reuther, administrateur adjoint des programmes de la Nasa. 

Il serait en effet complexe dans le cadre d'une installation de longue durée que les astronautes amènent avec eux des réserves d'oxygène. L'objectif est qu'ils soient capables de trouver sur place le moyen de le produire eux-mêmes. L'oxygène est aussi indispensable pour fabriquer le carburant des fusées.

robot curiosity mars NASA 930620

© NASA

L'astromobile Curiosity attend la naissance de son petit frère en 2020.

Coloniser d'autres planètes pour la survie de l'espèce. Pour la Nasa, la colonisation d'autres planètes n'est pas de la science-fiction. En avril 2014, le directeur de la Nasa, Charles Bolden, expliquait que "dans l'objectif de la survie de l'humanité dans le futur, nous avons besoin de visiter d'autres planètes et d'apprendre à y survivre". La présence d'humains sur la planète rouge pour un long-terme est le premier palier à franchir pour fonder une espèce humaine "multi-planètes" selon la NASA.

>> LIRE AUSSI - Marchera-t-on un jour sur Mars ?