Les Américains Jeffrey C. Hall, Michael Rosbash et Michael W. Young prix Nobel de médecine

  • A
  • A
Les Américains Jeffrey C. Hall, Michael Rosbash et Michael W. Young prix Nobel de médecine
@ SOREN ANDERSSON / AFP
Partagez sur :

Ces trois scientifiques américains ont décrypté comment fonctionne l'horloge interne qui nous permet de nous adapter au jour et à la nuit. 

Les Américains Jeffrey C. Hall, Michael Rosbash et Michael W. Young ont reçu lundi le prix Nobel de médecine 2017 pour "leurs découvertes des mécanismes moléculaires qui règlent le rythme circadien".



Notre horloge interne décryptée. "La vie sur Terre est adaptée à la rotation de notre planète. Depuis des années, nous savons que les organismes vivants, humains compris, ont une horloge interne, biologique qui les aide à anticiper et à s'adapter au rythme régulier des jours. Mais comment fonctionne cette horloge ? Jeffrey C. Hall, Michael Rosbash et Michael W. Young ont été capables de regarder à l'intérieur de cette horloge et d'élucider son fonctionnement", explique le communiqué du comité Nobel. Les découvertes de ces trois Américains "expliquent comment les plantes, les animaux et les humains adaptent leur rythme biologique afin qu'il soit synchronisé aux révolutions de la planète Terre", précise aussi le communiqué. 



Le rythme circadien ? Le rythme circadien s'étend entre 24 heures et 28 heures et permet aux êtres vivants de s'adapter aux différents moments de la journée et de la nuit.

Et comment ça marche ? A partir de l'observation de mouches, les lauréats ont isolé un gène contrôlant le rythme biologique. Ils ont montré que ce gène encode une protéine qui s'accumule dans la cellule au cours de la nuit puis est désagrégée pendant le jour. Les horloges biologiques sont gouvernées par les mêmes principes chez les organismes multicellulaires, dont l'organisme humain.