La mission du télescope Hubble prolongée de 5 ans

  • A
  • A
La mission du télescope Hubble prolongée de 5 ans
le télescope Hubble a du subir plusieurs réparations afin d'atteindre la longévité qui est la sienne.@ ESA/Hubble (M. Kornmesser)
Partagez sur :

Programmé pour durer 15 ans, le télescope Hubble, lancé en 1990, a vu sa mission prolongée de cinq années par la Nasa. 

Il devait mettre un terme à sa mission mais finalement, il va rempiler pour cinq ans. Le télescope Hubble, lancé en avril 1990, va en effet poursuivre sa mission jusqu'en juin 2021, a annoncé récemment la Nasa. 

Une longévité exceptionnelle... Programmé pour durer 15 ans, ce télescope, le plus puissant observatoire jamais envoyé dans l'espace, aura donc en tout voyagé dans les profondeurs de l'Univers sur une durée totale de 31 ans, toujours à une altitude de 570 kilomètres au-dessus de nos têtes.

... que rien ne laissait présager. Une longévité que rien au début ne laissait présager. Fruit d'un travail entre la Nasa et l'Agence spatiale européenne (ESA), Hubble a en effet connu des ratés à ses débuts. Son miroir principal souffrait d'un défaut de concavité qui a nécessité l'envoi en 1993 d'une navette spatiale pour installer un mécanisme correcteur. C'est à partir de cette date qu'il a commencé à envoyer sur Terre des clichés époustouflants pour les amateurs des étoiles et bourrés d'informations pour les astrophysiciens. Dans les années 2000, plusieurs autres missions de réparation ont dû encore être envoyées afin de requinquer l'appareil vieillissant. 

Son remplaçant prévu pour octobre 2018. Une des raisons de cette décision de la Nasa est à chercher du côté du télescope actuellement en préparation pour remplacer Hubble. Le James Web Space Telescope (JWST) n'est en effet prévu que pour octobre 2018. Et des retards n'étant pas exclus, la prolongation du contrat de Hubble est une bonne nouvelle pour les chercheurs. A double titre d'ailleurs puisque ces cind années supplémentaires signifient aussi que les deux observatoires vont travailler en même temps pendant trois ans, comme l'indique le blog Passeur de sciences du Monde.fr. 

Un crash sur la Terre. Cette rallonge au contrat de travail de Hubble va coûter environ 40 millions de dollars par an à la Nasa. Un financement qui prendra définitivement fin quand, dans les années 2020, le télescope descendra peu à peu en direction de la Terre pour s'abîmer dans son atmosphère. Le crash sera commandé à distance par la Nasa afin d'éviter que des débris ne retombent sur des espaces habités.