L'incubation des œufs de dinosaures a peut-être accéléré leur disparition

  • A
  • A
L'incubation des œufs de dinosaures a peut-être accéléré leur disparition
Les dinosaures se sont éteints il y a 66 millions d'années.@ JOSEP LAGO / AFP
Partagez sur :

Pendant que les petits sont dans l’œuf, les dinosaures ne peuvent pas s'éloigner du nid. Un problème pour d'éventuels survivants en quête de nourriture.

Près de 66 millions d'années après, la disparition des dinosaures agite encore la communauté scientifique. Il est communément admis qu'un astéroïde géant ayant percuté la Terre a entraîné leur extinction. Mais une récente étude publiée dans le journal Proceedings of the National Academy of Sciences émet l'hypothèse que les dinosaures auraient disparu à cause du temps d'incubation trop long de leurs œufs.

Analyse des dents. À la lumière de l'observation de fossiles, il apparaît que, contrairement à leurs descendants les oiseaux, les bébés dinosaures ne sortaient de l’œuf qu'après six mois, avance Gregory Erickson, paléobiologiste de l'Université de Floride et auteur de l'étude. Il a supposé que, comme chez l'homme et les reptiles, les dents des dinosaures se construisaient par couches de dentine. Une couche se forme par jour, ce qui rend possible de déterminer le temps d'incubation. Supposition confirmée au microscope grâce à l'observation de dents d'embryons de dinosaures.

Trois à six mois d'incubation. Il apparaît que les dinosaures restaient entre trois et six mois dans l’œuf. Problème : tant que les petits étaient encore dans la coquille, les parents ne pouvaient pas les laisser sans surveillance. Pendant le temps d'incubation, les dinosaures adultes ne pouvaient s'éloigner du nid, même pour aller chercher à manger. Ce qui a eu des conséquences quand l'astéroïde a frappé la Terre. Si une espèce de dinosaure avait survécu, elle a dû faire face à un environnement hostile avec un air toxique et des réserves alimentaires raréfiées.

Non seulement les dinosaures survivants n'auraient pas pu se reproduire assez vite pour assurer la survie de l'espèce mais en plus, ils ne pouvaient s'éloigner du nid en quête de nourriture si les femelles avaient pondu des œufs. Un double handicap qui, couplé à la destruction de la grande majorité des espèces, aurait pu empêcher les possibles dinosaures survivants de perdurer.