Deux nouveaux satellites Galileo pour rivaliser avec le GPS fin 2016

  • A
  • A
Deux nouveaux satellites Galileo pour rivaliser avec le GPS fin 2016
@ MANUEL PEDOUSSAUT / ESA / AFP
Partagez sur :

INNOVATION - Jeudi, deux nouveaux satellites Galileo seront lancés à partir de la Guyane française.

Deux nouveaux satellites Galileo seront lancés, jeudi à partir de la Guyane française, permettant la mise en place dès la fin de l'année prochaine d'un système de navigation européen rivalisant avec le GPS américain.



Des satellites de fabrication allemande. Le lanceur russe Soyouz emportant les 11e et 12e satellites Galileo devrait décoller depuis la Guyane française à 11h51 GMT (12h51 heure de Paris, 8h51 heure de Kourou). "L'équivalent du GPS mais avec d'autres fonctionnalités comme la datation des événements arrivera fin 2016", a expliqué Jean-Yves Le Gall, patron du CNES, l'agence spatiale française. Le lanceur sera chargé de mettre ces satellites de fabrication allemande (société OHB) sur une orbite située à une altitude de 23.222 km. La mission doit environ 3 heures et 48 minutes.

30 satellites déjà pour Galileo. "Le programme est vraiment sur les rails, il avance, il tient ses promesses", a estimé Stéphane Israël, PDG d'Arianespace, la société française chargée du lancement. Depuis le décollage du premier satellite expérimental GIOVE-A, le 27 décembre 2005, un tiers de la constellation Galileo qui devrait compter 30 satellites, a été mis en orbite et un réseau de stations sol a été construit autour du globe. Projet emblématique de la Commission européenne, Galileo vise à réduire la dépendance de l'Europe à l'égard du GPS américain, tout en améliorant les services rendus aux utilisateurs grâce à sa très grande précision.