Vieillissement : les sodas aussi mauvais que la cigarette

  • A
  • A
Vieillissement : les sodas aussi mauvais que la cigarette
@ Maxppp
Partagez sur :

Une étude américaine révèle que boire des sodas tous les jours accélère le vieillissement de près de deux ans. 

L’info. On savait déjà que les sodas étaient mauvais pour la ligne. On apprend désormais qu'ils font autant vieillir que la cigarette. Ce constat est le résultat d’une étude, publiée sur le site de l’American Journal of public health. Les chercheurs de l’Université de Californie à San Francisco ont montré que boire quotidiennement des sodas avec sucre avait une influence sur la région située à l’extrémité de nos chromosomes (ce que l'on appelle les télomères) qui est notamment responsable du vieillissement cellulaire.

13 ans d’étude. Cette étude a porté sur plus de 5.000 adultes américains, âgés de 20 à 65 ans, sans antécédents de diabète ou de maladie cardiovasculaire, et s’est déroulée de 1999 à 2002. Résultat: ceux qui buvaient du soda tous les jours avaient aussi des télomères plus courts. En extrapolant, les chercheurs ont conclu que boire 25 cl de sodas chaque jour raccourcissait l’espérance de vie de 1,9 ans et qu’en boire 60 cl la raccourcissait  de 4,6 ans. Des chiffres quasiment identiques à ceux enregistrés chez les fumeurs.

 >> A LIRE AUSSI - Moins de sucre et moins de pub pour les sodas 

La junk food ciblée en général. Des résultats pas très étonnants pour le médecin et nutritionniste, Laurent Chevallier. Interrogé par Europe 1, il explique : “Ce qu’il faut savoir, c’est que cette histoire de raccourcissement des télomères n’est pas seulement propre au soda mais à toute la junk food. Ce qui est nouveau et intéressant, c’est que l’on a, avec cette étude, des données chiffrées”. Laurent Chevallier insiste aussi sur le fait que l’allongement de l’espérance de vie n’est plus garanti : “nos centenaires actuels n’ont jamais été soumis à la junk food. Dire que l’on vivra plus vieux que nos parents n’est pas vrai”. L’inquiétude dans les cabinets médicaux est selon lui réelle. “Tous les jours, j’ai des enfants qui me disent ‘je n’aime pas l’eau’. Ils sont déjà dans une forme d’addiction”. Et si l’étude ne porte que sur les sodas sucrés, les sodas avec édulcorant ne sont pas pour autant exempt d'inquiétude. Des études ont montré que la consommation de sodas "light" augmentait le risque de développer un diabète.