Viande/cancer : Le Foll met en garde contre la "panique"

  • A
  • A
Viande/cancer : Le Foll met en garde contre la "panique"
@ AFP
Partagez sur :

Le ministre de l'Agriculture à réagi lundi à l'étude de l'OMS estimant que la consommation de charcuterie et de viande rouge favorise certains cancers.

Le ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll a mis en garde lundi contre la "panique" après une étude de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) estimant que la consommation de charcuterie et de viande rouge favorise certains cancers.

"On le savait déjà". "Je ne veux pas qu'un rapport comme celui-là mette encore plus la panique chez les gens", a déclaré le ministre lors d'une rencontre avec la presse. "Au delà d'un certain niveau de consommation on peut avoir un cancer. On le savait déjà. On peut et on doit consommer de la viande mais on doit le faire de manière raisonnable", a-t-il ajouté. Le ministre a plaidé pour la mise en place de recommandations sur la fréquence de consommation, plutôt que pour une interdiction totale.

Modération conseillée. Alors que l'élevage bovin et porcin subit une profonde crise en France, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), l'agence cancer de l'OMS, a classé lundi la viande transformée, essentiellement la charcuterie, dans la catégorie des agents "cancérogènes pour l'homme", tandis que la viande rouge et le porc ont été classés comme "probablement cancérogènes". La consommation de viande recule régulièrement en France depuis la fin des années 1990.