Vaccins obligatoires : le projet de loi examiné à la "fin de l'année"

  • A
  • A
Vaccins obligatoires : le projet de loi examiné à la "fin de l'année"
Les travaux sur le texte ont déjà débuté (photo d'illustration). @ DOUGLAS MAGNO / AFP
Partagez sur :

Les travaux de préparation du texte ont débuté, "de façon à pouvoir présenter une mesure législative dans le courant de l'année, probablement à la fin de l'année", selon la ministre de la Santé. 

Le texte de loi qui rendra obligatoires onze vaccins pour les enfants contre trois actuellement sera présenté devant le Parlement à la "fin de l'année" 2017, pour une entrée en vigueur début 2018, a annoncé mercredi la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

En vigueur début 2018. Les travaux de préparation du texte ont débuté, "de façon à pouvoir présenter une mesure législative dans le courant de l'année, probablement à la fin de l'année", a-t-elle déclaré au cours d'une conférence de presse au ministère. Ce texte devrait être intégré dans le PLFSS (Projet de loi de financement de la sécurité sociale), qui sera discuté par le Parlement cet automne, a-t-on précisé au ministère. L'obligation des onze vaccins entrerait ensuite en vigueur début 2018, ce qui laissera le temps aux laboratoires fabricants d'assurer leur disponibilité, a ajouté Agnès Buzyn.

10 à 20 millions d'euros de surcoût. Le Premier ministre Edouard Philippe avait annoncé mardi lors de son discours de politique générale que de nouveaux vaccins infantiles deviendraient obligatoires l'an prochain, dans un contexte de défiance grandissante envers la vaccination. "Tous les vaccins obligatoires seront pris en charge à 100 %: 65 % de leur prix est remboursé par l'Assurance maladie, 35 % par les assurances complémentaires qui offrent un 'contrat responsable'", a précisé le ministère. "Le surcoût pour l'assurance maladie de l'extension vaccinale est estimé entre 10 et 20 millions d'euros", a détaillé la ministre.