Une jeune multi-greffée, miraculée de l’hôpital Necker

  • A
  • A
Une jeune multi-greffée, miraculée de l’hôpital Necker
Sept organes ont été greffés à la fillette de 4 ans.@ MaxPPP
Partagez sur :

MÉDECINE – En 2010, une petite Allemande de 4 ans reçoit sept organes différents lors d’une seule greffe. Quatre ans après cette opération extraordinaire, Erika va bien.

L’INFO. On l’apprend aujourd’hui dans les pages du Figaro : une équipe de médecins de l’hôpital Necker a transplanté sept organes en une seule opération à une fillette allemande de quatre ans. Erika a aujourd’hui huit ans et se porte bien.

Atteinte de la maladie de Hirschsprung. La fillette souffre depuis sa naissance d’une maladie congénitale, la maladie de Hirschsprung, qui empêche son système digestif de fonctionner. Une grande partie de ses organes digestifs sont atteints, de l’estomac au rectum. Pendant un moment, elle se nourrit par intraveineuse mais au fil du temps, les veines d'Erika se bouchent et ses reins fonctionnent de moins en moins bien. La dialyse est inéluctable.

La seule solution pour éviter le dépérissement des organes de la petite fille est de remplacer tous les organes malades. Les chirurgiens Christophe Chardot, Sabine Irtan et Yves Aigrain assureront cette opération de la dernière chance.

Mais pour la tenter, il faut attendre un donneur. "Fort heureusement, les décès d’enfants sont rares, et donc les petits greffons sont rares", rappelle le Pr Chardot dans Le Figaro.

Sept organes implantés en même temps. Quand les équipes médicales trouvent enfin un donneur, en 2010, le compte à rebours est lancé pour cette opération de grande envergure. Il ne peut se passer que six heures entre le prélèvement du greffon et la réimplantation. Pendant que le Dr. Sabine Irtan part chercher les organes en province, l’équipe médicale restée à l’hôpital prépare Erika, 4 ans alors.

A l’arrivée du greffon, les chirurgiens vident littéralement le ventre de la petite fille. "C’est très impressionnant de voir un abdomen entièrement vide. Cette situation rappelle l’autopsie", se rappelle Yves Aigrain. "C’est à ce moment que le chirurgien doute", raconte son confrère Yann Révillon, qui a fait la première greffe d’intestin à l’hôpital Necker en 1987.

Au total, sept organes sont implantés au même moment : estomac, duodéno-pancrés, intestin grêle, colon droit, foie et deux reins. L’opération d’Erika est un succès.

"Le cadeau d’une autre petite fille". Après plusieurs semaines de soins, qui nécessitent l’intervention d’au moins huit spécialités médicales, la petite Erika rentre chez elle, en Allemagne. Aujourd’hui, elle revient trois à quatre fois par an à l’hôpital Necker pour vérifier son état.

Il y a quatre ans, l’Allemagne n’était qu’aux prémices des greffes pédiatriques de l’intestin, ce qui explique que la petite fille ait été opérée par les équipes de l’hôpital Necker, en pointe sur le domaine. "Cela nécessite l’expertise de tellement de spécialités différentes qu’on ne les trouve réunies que dans quelques structures comme l’Assistance publique des hôpitaux de Paris", explique le Dr Aigrain.

Quand on demande à Erika ce qu’elle pense de sa greffe, elle répond aujourd'hui : "Je sais que j’ai eu un cadeau d’une autre petite fille : mon ventre. Nous nous entendons bien et je parle souvent avec ma sœur dans mon ventre."

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

MÉDECINE - Le premier greffé d'un coeur artificiel est mort

PEDIATRIE - Une greffe d'une trachée sur une enfant

ENFANTS - Première greffe d'utérus de mère à fille