Une cure de magnésium pendant l'automne, à quoi ça sert ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Parmi les compléments alimentaires dont les pharmacies vantent les mérites, on trouve le magnésium. Mais est-il bien utile pour se préparer à l'arrivée de l'hiver ?

Avec l'entrée dans l'automne qui se profile, les cures de vitamines, de fer et autres minéraux vont commencer. Parmi ces éléments essentiels à notre fonctionnement, on trouve le magnésium. Dans l'émission Question de santé de vendredi, le docteur Gérald Kierzek revient sur l'utilité de faire une cure de magnésium.

Le magnésium est utile pour les muscles. Le magnésium est un minéral essentiel au bon fonctionnement de notre corps puisqu'il participe à quelque 300 réactions chimiques. Mais ce minéral n'agit pas seul, il s'associe avec le sodium, le potassium ou encore le calcium, soit tout ce que l'on peut doser lors d'une prise de sang de routine. C'est un minéral essentiel stocké pour moitié dans les os (et dans les dents) et pour le reste dans les muscles où il a un rôle dans la transmission nerveuse. C'est lui qui permet notamment l'action musculaire.

Des carences très rares en magnésium. "On n'a pas forcément besoin d'une cure de magnésium qui va apporter un surplus", affirme le Dr Kierzek. Les apports journaliers recommandés sont de l'ordre de 300 à 400 mg par jour et on les trouve naturellement dans le chocolat noir, les céréales ou même les noix de cajou. Et si la totalité des apports n'est pas couverte, il n'y a pas de réels symptômes de carence. "D'ailleurs le dosage du magnésium est difficile et on le fait rarement dans les prises de sang", rappelle le spécialiste. Il existe également certains aliments comme le café ou le thé qui peuvent absorber un peu de magnésium mais rien qui ne soit absolument déconseillé.

Comment faire une cure ? Si les prescriptions de cures de magnésium sont assez rares, on trouve facilement des ampoules de ce minéral dans le commerce. On peut en prendre pendant deux ou trois semaines, pour éventuellement améliorer le transit intestinal, lutter contre la fatigue ou encore la spasmophilie. Mais le magnésium n'est pas dosé avant et après la cure pour en connaître le taux exacte dans l'organisme.

"Si ça ne fait pas de bien, ça ne fera pas de mal", affirme le Dr Kierzek. On déconseille ces cures uniquement aux personnes en insuffisance rénale, car elles ne filtrent plus le magnésium qui s'accumule. En dehors de ce cas spécifique, il n'y a pas de contre-indication parce que le surdosage est extrêmement rare. Il peut seulement provoquer quelques troubles digestifs.