Un jeune sur quatre est myope en France

  • A
  • A
Un jeune sur quatre est myope en France
@ MEHDI FEDOUACH / AFP
Partagez sur :

MON ŒIL - Les jeunes Français sont de plus en plus touchés par la myopie. Le dépistage est essentiel dès le plus jeune âge. 

Deux fois plus de personnes souffrent de myopie qu'il y a 40 ans en France. Ce trouble de la vision (on voit flou de loin quand on est myope, ndlr) gagne encore plus de terrain chez les jeunes patients. Près d'une personne sur quatre, âgé de 16 à 25 ans, en est victime selon le dernier baromètre de la santé visuelle des Français réalisé par Opinionway. A l'occasion de la rentrée scolaire, l'Asnav (l'Association nationale pour l'amélioration de la vue) insiste sur l'importance de faire plus de contrôles.

Les nouvelles technologies, les grandes responsables. Souvent liée à des prédispositions génétiques mais aussi aux modes de vie, la myopie est un trouble visuel qui se développe généralement à la puberté et progresse jusqu'à l'âge adulte. L'utilisation abusive des écrans d'ordinateur est en grande partie responsable de ce trouble de la vue. Par ailleurs, plusieurs études internationales ont montré que le manque d'exposition à la lumière naturelle favorisait la myopie.  

Comment s'apercevoir de sa myopie ? L'Asnav rappelle que 80% des informations liées à l'apprentissage passent par la vue et que les troubles visuels non corrigés peuvent perturber la scolarité de l'enfant. Parmi les signes qui doivent alerter les parents, un enfant qui regarde les objets de très près, écrit le nez sur son cahier, plisse les yeux devant la télévision ou fait des fautes en recopiant.

Quelques gestes simples. Quant aux mesures de prévention, elles passent par une meilleure gestion du temps passé devant les écrans - 8 heures au total chez les 16/24 ans dont plus de 3 heures devant un ordinateur et 2 heures sur un portable, selon le dernier baromètre. Pour l'Asnav, il faut instaurer des pauses régulières toutes les 20 minutes "en portant son regard au loin" et surveiller la distance avec l'écran qui devrait être d'"au moins 50 cm", avec une orientation "face à la personne".

A l'occasion de la rentrée, l'Asnav rappelle également qu'il est important "de faire contrôler la vue des jeunes enfants pour corriger d'éventuels défauts visuels pouvant impacter la scolarité".