Un cadre vit toujours six ans de plus qu'un ouvrier

  • A
  • A
Un cadre vit toujours six ans de plus qu'un ouvrier
Travail en usine (photo d'illustration)@ SAM PANTHAKY / AFP
12 partages

Les femmes vivent plus longtemps que les hommes et les inégalités sociales perdurent selon l'Insee.

Les inégalités sociales face à la mort perdurent : les hommes cadres vivent toujours six ans de plus que les ouvriers et les femmes cadres trois ans de plus que les ouvrières, selon une étude de l'Insee publiée jeudi. Depuis la fin des années 1970, "les hommes de 35 ans ont gagné 7 années d'espérance de vie et les femmes 5,5 années", relève l'Institut. "Toutes les catégories sociales ont profité de ce progrès et les écarts entre les cadres et les ouvriers se sont maintenus."

Les femmes vivent plus longtemps que les hommes, quelle que soit leur catégorie sociale. L'espérance de vie des ouvrières est ainsi supérieure d'un an à celle des hommes cadres. Cependant, les écarts entre hommes et femmes se réduisent depuis le milieu des années 1990, du fait d'un rapprochement des comportements.

Les diplômés du supérieur vivent plus longtemps. En moyenne, une femme de 35 ans aurait encore 50,5 ans à vivre en moyenne dans les conditions de mortalité de 2009-2013 en France métropolitaine, contre 44,5 ans pour un homme, soit 6 ans de plus. En 2009-2013, l'écart entre l'espérance de vie des cadres et celle des ouvriers est de 6,4 ans pour les hommes et de 3,2 ans pour les femmes. S'il est ouvrier, un homme de 35 ans soumis aux conditions de mortalité de 2009-2013 a 18% de risques de mourir avant 65 ans, contre 7% s'il est cadre.

Pour la première fois, l'Institut publie aussi l'espérance de vie de la population selon le niveau de diplôme. Entre les diplômés du supérieur et les non diplômés, l'écart d'espérance de vie à 35 ans est de 7,5 années pour les hommes et de 4,2 ans pour les femmes.