Toux du nourrisson : les bons conseils

  • A
  • A
Toux du nourrisson : les bons conseils
@ MAXPPP
Partagez sur :

Contrairement aux idées reçues, le sirop n’est pas forcément recommandé chez les tout petits.

L'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a présenté jeudi ses nouvelles recommandations sur la toux du nourrisson. Les réponses aux questions que vous vous posez.

Mon enfant tousse, est-ce normal ? Oui, même si elle est impressionnante pour les parents, il ne faut pas paniquer devant une crise de toux. Chez les enfants de moins de deux ans, elle est très fréquente puisqu’elle peut intervenir jusqu’à dix fois dans l’année. La toux accompagne généralement une infection virale banale et est même considérée comme utile puisqu’elle permet à l’enfant d’évacuer ce qu’il a dans les bronches.

Que faut-il faire en priorité ? Premiers gestes à effectuer : désencombrer le nez du petit avec du sérum physiologique, plusieurs fois par jour, le faire boire régulièrement pour éviter la déshydratation, et ne pas surchauffer sa chambre (pas plus de 19-20 degrés). L’enfant ne doit pas non plus être confronté au tabagisme passif.

Faut-il prendre un sirop ? Attention, les sirops des grands ne doivent pas être utilisés pour les tout petits ! En cas de toux banale, les antitussifs, les mucolytiques, les mucofluidifiants et l'Hélicidine ne doivent pas être prescrits, précise l'Afssaps. N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. Attention aussi aux méthodes de grand-mère : la prise de miel n'est pas recommandée chez les enfants de moins d'un an", précise l’agence.

Et les autres médicaments ? Les médicaments "terpéniques", c'est-à-dire à base de camphre ou d'eucalyptol, pris par la bouche, inhalés, administrés par le nez ou encore appliqués sur la peau sont contre-indiqués chez les nourrissons et pour les enfants âgés de moins de 30 mois, en raison d’un risque de convulsions.