Tétanos : pourquoi faut-il encore se faire vacciner ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Il est toujours obligatoire de se faire vacciner contre cette maladie infectieuse. Les rappels s’effectuent désormais à 25, 45 et 65 ans.

Petite piqûre de rappel : le tétanos est une maladie infectieuse, liée à la bactérie clostridium tetani, explique le docteur Gérald Kierzek dans Questions de santé sur Europe 1. La particularité de cette bactérie est qu'elle va secréter une toxine qui va toucher le système nerveux. Cela provoque des paralysies, ces tétanisations qui ont donné leur nom à la maladie. Cette bactérie, très résistante, se trouve pratiquement partout dans le sol, précise le médecin. Elle va pouvoir entrer dans le corps si on a une plaie ou une piqûre.

De 1.000 décès par an à une trentaine de cas dans les années 2000.Le vaccin est toujours le meilleur remède préventif contre cette maladie grave, parfois mortelle quand elle s'est déclarée. C'est pourquoi la vaccination contre le tétanos est obligatoire depuis les années 50 et a montré son efficacité : on est passé de 1.000 décès par an vers 1945 à 29 cas dans les années 2000. Il ne faut pas oublier les rappels de vaccin. Ils se faisaient auparavant tous les dix ans. La règle est désormais plus souple : ils doivent être effectués à 25 ans, 45 ans et 65 ans.

Vérifier le taux d'anticorps. Quelques recommandations toutefois : en cas de plaie, il faut désinfecter et vérifier ses vaccins. En consultation médicale, il est possible de tester l’état vaccinal d'un patient. Une petite piqûre au bout du doit suffit pour vérifier le taux d'anticorps. En fonction de cet état, il est possible d'être traité par anticorps. Il s'agit alors de "faire un rappel de vaccin et d'injecter en plus des anticorps tout faits pour éviter d'attraper le tétanos pendant la période d'incubation."