Starbucks : 10 à 25 cuillères de sucre dans certaines boissons chaudes

  • A
  • A
Starbucks : 10 à 25 cuillères de sucre dans certaines boissons chaudes
@ Mandel Ngan / AFP
2416 partages

Starbucks et ses confrères sont pointés du doigt par une étude qui révèle que leurs boissons chaudes contiennent des quantités de sucre astronomiques. 

Jusqu'à 25 cuillères de sucre : c'est ce que peuvent contenir les boissons chaudes que vous commandez chez Starbucks, Costa Coffee ou même dans vos fast-food. Dans une étude relayée par le Guardian, l'association "Action on Sugar" démontre que 98% de ces boissons sont dangereuses, car trop sucrées. 

Starbucks particulièrement pointé du doigt. Les fast-food et les chaînes spécialisées dans le snack sont accusées par "Action on Sugar" de mettre trop de sucre dans leurs boissons. Plus d'un tiers des boissons testées possèdent autant ou plus de sucre qu'une canette de coca. Starbucks est particulièrement pointé du doigt : sa boisson "Hot Mulled Fruit" - chaï chaud à la cannelle et à l'orange - contient par exemple jusqu'à l'équivalent de 25 cuillères de sucre, soit trois fois la dose quotidienne recommandée. Toujours chez Starbucks, un Mocha au chocolat contient 18 cuillères de sucre, un chocolat chaud classique en compte 15 et un Caramal Macchiato, 11.

Costa Coffee, MacDo... la concurrence n'est pas en reste. Pour Graham MacGregor, professeur de médecine cardiovasculaire à l'université Queen Mary de Londres, ces résultats mettent en évidence la "quantité scandaleuse de sucre ajoutée à notre nourriture ou à nos boissons". Le concurrent britannique de l'américain Starbucks n'est pas en reste : chez Costa Coffee, un Chaï Latte contient 20 cuillères de sucre. Idem pour chez les chaines traditionnelles de fast-food : chez KFC, un Mocha contient 15 cuillères de sucre, chez McDonald il en contient 11. Nutritionniste chez "Action on Sugar", Kawther Hashem conseille aux consommateurs de "demander une boisson allégée ou sans sucre, et de préférence dans la plus petite taille possible".

Sollicité par le Guardian, Starbucks s'est engagé à réduire de 25% ses taux de sucre d'ici à 2020 et précise que toutes les informations nutritionnelles sont disponibles en boutique ou en ligne.