Santé : quelques réflexes importants avant de partir en vacances à l’étranger

  • A
  • A
Santé : quelques réflexes importants avant de partir en vacances à l’étranger
@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

N’oubliez pas de demander votre carte européenne d'assurance maladie ! Avec elle, vous n’aurez pas à avancer les fonds.

Pour vous aider à profiter au mieux de vos vacances ou tout simplement des beaux jours,  le ministère de la Santé et l'assurance maladie viennent de lancer une campagne qui va durer jusqu'au 12 juillet sur les bons gestes pour un #EtéSansSouci, que ce soit pour un pique-nique estival, pour un séjour à la mer, mais aussi si vous partez à l'étranger. Alors justement, quelles sont les démarches à faire absolument avant de partir au cas où l'on tomberait malade ou en cas d'hospitalisation dans un autre pays ?

"Si vous n’avez pas cette carte sur vous, vous allez devoir avancer les frais". Si vous partez en vacances à l'étranger, et particulièrement en Europe, s'il n'y a qu'une chose à prévoir en matière de santé, c'est de demander votre carte européenne d'assurance maladie. En pratique, il faut la commander pour chaque personne de la famille sur le site Ameli.fr au moins 15 jours avant le départ.

Et donc en cas de soins médicaux ou même d'hospitalisation, cette carte peut s'avérer très utile précise Mohamed Azgag, directeur du centre national de soins à l'étranger : "si vous partez e Espagne, et que des soins vous sont prodigués dans une structure publique –  j’insiste là-dessus, publique -, là vous n’aurez rien à payer. Si vous n’avez pas cette carte sur vous, vous allez devoir avancer les frais".

Attention si vous quittez l'Europe. Alors par contre, si vous partez en vacances en dehors de l'Europe, par exemple aux Etats Unis ou en Thaïlande, là il faut être très prudent. Certaines assurances de carte bancaire prennent en charge les frais médicaux que vous pourriez avoir, mais il faut se renseigner avant de partir sur les plafonds. S'ils ne sont pas suffisants, éventuellement prévoir une assurance supplémentaire.

Car ce qui est certains, c'est qu'à votre retour, que vous ayez été hospitalisé 3 ou 4 jours pour une appendicite ou même juste quelques heures pour une déshydratation, l'assurance maladie ne vous remboursera qu'à hauteur de la prise en charge pour ces mêmes soins ici en France.