Rester trop longtemps assis au bureau… tue !

  • A
  • A
Rester trop longtemps assis au bureau… tue !
@ MAXPPP
Partagez sur :

Cela augmente les risques de maladies cardiaques et de diabète. Et le sport après le travail ne compense pas tout.

L'INFO. Salariés de tous les pays levez-vous ! Rester assis au bureau toute la journée nuit en effet gravement à la santé, s'alarme - étude à l'appui - l'association des ostéopathes américains (AOA).

"Assis, à en mourir". L'expression de Rob Danoff, médecin et membre de l'association des ostéopathes américains (AOA) prend tout son sens lorsqu'on recense les risques encourus par le travailleur sédentaire : douleurs au dos, dégénérescence musculaire, maladies cardiaques, diabète, cancer du colon et même décès prématuré.

5 heures par jour assis. Selon l'institut américain de la Santé, un adulte américain passe en moyenne 7,7 heures par jour sédentaire et 70% des employés de bureau passent plus de cinq heures par jour assis à leur bureau. Or plus on est assis, plus le sang circule mal provoquant des risques pour la santé.

Et aller à la salle de sport après le travail ne compense pas. Selon une étude publiée dans The Archives of Internal Medecine, il y a une augmentation de 15% de risque de décès prématuré pour la moyenne des sédentaires (huit heures par jour) et de 40% pour les plus statiques (11 heures) par rapport à ceux assis moins de quatre heures.

La solution ? Travailler debout comme Jefferson… Il y a trois siècles, Thomas Jefferson, un des Pères fondateurs, travaillait debout à son bureau. La mode y revient. Ainsi, l'Association Médicale américaine (AMA) a ainsi adopté l'an dernier une recommandation appelant "employeurs et employés à trouver des alternatives à la position assise, comme les bureaux en hauteur et les sièges ballons" qui obligent à avoir une posture dynamique. Le message commence à passer et les appels à "se lever" sont de plus en plus nombreux, avec l'utilisation de 'bureaux debout'.

… ou faire preuve de bon sens. Se lever une minute toutes les demi-heures, marcher dans le couloir, prendre l'escalier plutôt que l'ascenseur, aller voir son collègue au lieu de lui envoyer un courriel, il y a beaucoup de solutions de bon sens qui ne demandent pas l'acquisition d'équipements sophistiqués.

Attention à l'excès inverse. Mais ne pas rester en place ne serait pas bénéfique pour autant. L'ostéopathe Rob Danoff met en garde : "nous ne sommes pas faits pour être assis toute la journée, nous ne sommes pas faits non plus pour être toujours debout", ce qui peut aussi provoquer des problèmes de santé.