Les Français ne marchent pas assez

  • A
  • A
Les Français ne marchent pas assez
@ AFP
Partagez sur :

Selon une carte de France de la sédentarité, publiée lundi par la société française Withings, les Corses sont les plus pantouflards. Les Franciliens, eux, sont les plus grands marcheurs.

Les Français ne sont pas de grands marcheurs. C'est en substance ce qui ressort de l'étude publiée lundi par Withings, une entreprise spécialisée dans les objets connectés. Cette société française a analysé les données enregistrées anonymement par un échantillon de plus de 100.000 Français porteurs de montres ou boîtiers comptabilisant le nombre de pas quotidiens sur un an. Avec 5.552 pas quotidiens en moyenne, les Français sont loin des 10.000 pas journaliers recommandés par l'Organisation mondiale de la Santé. Autre enseignement de cette carte de France de la sédentarité : les Franciliens sont les plus grands marcheurs, alors que les Corses arrivent en queue de classement.

>> LIRE AUSSI - Les Français ne bougent pas assez au quotidien

"Suivre l'évolution de l'activité physique des Français en temps réel". Pour réaliser cette étude, la société Withings a décidé d'exploiter les données fournies par les milliers d'utilisateurs et leurs objets connectés, comme par exemple le bracelet connecté. Cet objet permet de compter le nombre de pas effectués dans une journée. "En aucun cas, on ne pouvait envisager de vendre ces données, on a donc commencé à les analyser et les agréger, en respectant évidemment la confidentialité des utilisateurs, pour mettre sur pied cet Observatoire qui permet de suivre l'évolution de l'activité physique des Français en temps réel", avec une mise à jour chaque semaine, détaille la société française, qui propose de suivre l'activité des utilisateurs en temps réel.

La carte de la sédentarité en France

© Withings 2015

>> LIRE AUSSI - 2014, l'année des bracelets connectés ?

Les bienfaits des transports en commun chez les Franciliens. Disponible sur leur site, cette carte interactive - qui se revendique comme une "première mondiale" par son ampleur - permet d'établir un classement de la sédentarité en France. Est considéré comme "sédentaire" tout porteur de bracelet marchant moins de 4.000 pas par jour en moyenne. On apprend par exemple que les Franciliens sont de loin les plus actifs toute tranche d'âge confondue, avec seulement 20,3% d'utilisateurs sédentaires. Un chiffre qui ne surprend pas vraiment sachant que les Parisiens se déplacent d'avantage en transports en commun. "Ce qui implique de monter des escaliers, finir le trajet à pied", estime Angela Chieh, qui fait le lien avec une précédente étude démontrant que les Franciliens étaient plus minces que la moyenne des Français.

LIRE AUSSI - Rester trop longtemps assis au bureau... tue !

Les habitants des zones rurales plus pantouflards. A l'inverse, ce pourcentage est de 40,8% en Corse ou de 34% en Bretagne. "En fait, avec le Poitou-Charentes, le Limousin, la Lorraine et la Bretagne, les Corses font partie d'un groupe de cinq régions où plus d'une personne sur trois est sédentaire", souligne Angela Chieh, responsable études et analyses statistiques chez Withings. La sédentarité ne serait donc pas liée à la zone géographique, ou aux conditions climatiques. "Le point commun pourrait être la ruralité. On peut imaginer que les trajets sont longs, les transports en commun moins denses et que la plupart des déplacements se font donc en voiture. Par ailleurs, la population y est peut-être moins réceptive aux messages de prévention", analyse Angela Chieh.

Quid des jeunes ? Par ailleurs, la sédentarité varie en fonction de l'âge des utilisateurs. Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, les jeunes sont plus sédentaires que leurs aînés. 27,9 % chez les 20-30 ans et seulement 24,7 % chez les 50-60 ans. Une tendance qui s'inverse lorsqu'il s'agit de jeunes vivants à Paris. Dans cette région, ce sont ces jeunes qui se bougent le plus avec 17,5 % de sédentaires seulement.