Produits sans gluten : comment faire le bon choix ?

  • A
  • A
Produits sans gluten : comment faire le bon choix ?
@ MARINA HELLI / AFP
Partagez sur :

Un livre paru jeudi dresse une liste de 107 produits alimentaires à bannir de son chariot, dont plusieurs "sans gluten".

En France, environ cinq millions de consommateurs auraient adopté un régime pauvre en gluten. Mais celui-ci est de plus en plus critiqué. Dernière attaque en date : une enquête de plusieurs diététiciens et journaliste, publiée jeudi sous le nom de "Guide du bon choix au supermarché". Parmi les 323 produits déconseillés par l'ouvrage, bon nombre de "sans gluten". En effet, pour conserver le goût, les marques sont parfois tentées de remplacer le gluten par "des graisses de mauvaise qualité, des émulsifiants, des soupes d'additifs", apprend-on. Le tout sans apport avéré sur la santé de la majorité des consommateurs. Fin janvier, le magazine 60 millions de consommateurs dressait déjà le même constat.

>> Pourtant, 600.000 Français seraient intolérants au gluten. Ces derniers ne peuvent pas manger autre chose et leur pathologie porte même un nom : la maladie cœliaque. Alors, comment les aider à choisir un produit "sain" ? Décryptage.

FAIRE ATTENTION AUX INDICATIONS

"Contient des traces de gluten", "sans gluten", "faible teneur en gluten", "peut contenir du gluten"… Il n'est pas toujours facile de faire le tri dans ce qu'il y a marqué sur les paquets concernant le gluten. En réalité, il existe une règlementation bien précise, fixée au niveau européen. La mention "sans gluten" signifie que le produit fini ne contient pas plus de 20mg de gluten par kg de produit. Il peut contenir certaines traces, mais dans des doses tellement moindres que c'est sans danger pour les malades de cœliaque. Les produits avec cette mention ou ceux qui affichent sur le paquet le logo rouge avec un épi de blé barré, le logo de l'Afdiag, Association française des intolérants au gluten, garantissent un respect de la règlementation.

Autre mention bien règlementée : celle qui indique "très faible teneur en gluten". Celle-ci garantit une dose de gluten qui ne dépasse pas 100mg/kg. Cela peut être le cas de certains produits diététiques contenant de l’amidon de blé. En fonction de votre intolérance, vous pouvez peut-être en manger mais il faut d'abord voir ça avec votre médecin.

Les mentions "contient des traces de gluten" et "peut contenir du gluten" ne sont, elles, pas règlementées. La plupart du temps, ces produits sont tout de même faibles en gluten (sinon, c'est de la publicité mensongère). Mais sachez que les marques utilisent aussi cette mention pour se couvrir en cas d'accident. Si vous êtes vraiment intolérants, mieux vaut donc ne pas en consommer du tout. Pour les simples "sensibles" au gluten, il y a moins de risques.

REGARDER LES ÉTIQUETTES

Un produit peut être parfaitement sans gluten, et en même temps douteux d'un point de vue sanitaire. Dans l'ouvrage paru jeudi, les produits épinglés le sont à cause de leur forte teneur en additifs et en graisse dites "mauvaises".

On y trouve ainsi des colorants (le jaune de quinoléine (E104), l'azorubine ou carmoisine (E122), l'amarante (E123), le rouge ponceau 4R/le rouge cochenille (E124), l'erythrosine (E127), le rouge allura AC (E129)), des émulsifiants (des polysorbates et autres acides gras), des conservateurs (nitrate et nitrite de sodium, parabènes, hexaméthylènetétramine etc.) ou encore des additifs au phosphate, tous plus ou moins soupçonnés d'avoir des effets néfastes sur la santé. Parmi les risques, citons pêle-mêle : la favorisation des allergies, un potentiel cancérogène à forte dose, voire même le développement d'une hyperactivité chez les enfants. Aucun de ces risques n'est avéré. Mais aucun de ces ingrédients n'est conseillé à trop forte dose non plus.

Pour bien choisir dans vos rayons, voici donc quelques conseils de base à respecter :

  • Entre deux produits industriels, mieux vaut toujours choisir celui qui a la liste d'ingrédients la plus courte. En d'autres termes, évitez autant que possible les additifs et les sucres ajoutés.

  • Préférez les corps gras de "qualité" (huiles végétales en l'état, beurre, crème, graisse d'oie) que les graisses "mauvaises".

  • De manière générale, préférez les produits composés à base d'aliments naturels, sans gluten bien sûr : le riz, le maïs, le quinoa, le sarrasin, la châtaigne, la pomme de terre, les pois-chiche, le beurre, la crème,  le fromage (sauf le "Bleu"), les amandes, les noisettes, les pignons, les pistaches etc. Notez que tous les fruits (sauf les figues sèches) et les légumes, même ceux en conserve (sauf ceux cuits "à l'étuvée"), sont consommables.