Pourquoi pleurons-nous de joie ?

  • A
  • A
Pourquoi pleurons-nous de joie ?
@ Max PPP
Partagez sur :

Une équipe de chercheurs en psychologie de l'université de Yale, aux Etats-Unis, a tenté d'expliquer nos larmes de joie. Résultat : elles serviraient à rétablir un équilibre émotionnel.

Fou rire entre amis, plénitude de l'amour, naissance de son enfant, admission à un examen... Les raisons de pleurer sont nombreuses et elles ne sont pas toujours malheureuses. Une équipe de chercheurs en psychologie de l'université de Yale, aux Etats-Unis, a tenté d'expliquer nos larmes de joie. Résultat : elles serviraient à rétablir un équilibre émotionnel. Leur résultat sera publié dans la revue Psychological Science en décembre.

Examiner les réactions des personnes dans différents cas. Pour réaliser leur étude, les psychologues ont confronté les sondés à différentes situations : cérémonies de remise de diplômes, réunions de famille heureuses, contemplations de bébé. Les chercheurs ont ensuite analysé les réactions de chacun des sondés.

Pleurer de joie pour contrôler ses émotions. Selon les résultats de cette étude, pleurer de bonheur serait donc une façon pour le corps humain de rétablir un équilibre émotionnel. Le fait de pleurer contribuerait à mieux contrôler les émotions. "Ces larmes semblent arriver quand les gens sont submergés par de fortes émotions positives, et les personnes concernées semblent mieux se remettre de ces émotions", explique la chercheuse Oriana Aragon, contactée par le Telegraph et repéré par FTVi.

Rire lors d'un drame pour gérer la situation. L'inverse est valable aussi. Dans des moments tragiques, comme un enterrement, il n'est pas rare de voir quelqu'un rire nerveusement. Une façon pour certaines personnes de mieux gérer ces situations. Ce genre de réactions n'est pas forcément négative. Selon le docteur Aragon, "la façon dont les gens expriment et contrôlent leurs émotions est fortement liée à la santé physique et mentale, la qualité des relations aux autres et même les aptitudes à travailler en équipe".