Pour prendre soin de sa mémoire, il faut l'entraîner

  • A
  • A
Partagez sur :

"Les exercices cérébraux vont permettre d'entretenir sa mémoire", rappelle lundi le médecin d'Europe 1 Gérald Kierzek.

La perte de mémoire est l'un des symptômes de la maladie d'Alzheimer, qui touche chaque année 900.000 Français. Mais toute perte de mémoire ne doit pas inquiéter, d'autant que pour éviter les oublis, le mieux est de s’entraîner, explique le médecin Gérald Kierzek, lundi sur Europe 1.

Les trous de mémoires, "c'est normal". "Il est normal d'oublier où l'on a garé sa voiture, de rappeler quelqu'un, de zapper le prénom d'une personne que l'on vient de rencontrer ou d'avoir un mot sur le bout de la langue", rappelle le spécialiste. "Ce sont des informations de la mémoire à court terme. Le cerveau a besoin de faire de la place pour d'autres informations qui sont plus essentielles."

Des exercices. L'entraînement cérébral permet d'entretenir sa mémoire. "Faire des échecs ou des mots croisés, du scrabble, retenir des chansons ou des numéros de téléphone sont de bons exercices", étaye le médecin. "Il existe également de nombreux jeux et de tests gratuits sur Internet qui permettent de s'entraîner."

L'alimentation et le sommeil. Selon lui, il n'est pas nécessaire d'attendre le troisième âge pour commencer à entraîner sa mémoire. "On peut s'exercer à tous les âges", assure Gérald Kierzek. Outre l'exercice, l'alimentation et le sommeil vont également avoir une influence sur notre mémoire.